Glossaire

Mis à jour il y a 10 ans

Le glossaire est un travail en cours. Si vous le pouvez, nous vous prions d'y apporter votre aide. Vous pouvez discuter de cette page sur le forum de la documentation.
La liste ci-dessous est un glossaire des mots et des expressions fréquemment utilisés par MuseScore, accompagnés de leur définition. Les traducteurs de cette page devraient ajouter la traduction de chaque entrée.

Chaque mot est suivi, quand il est différent, du mot anglais utilisé aux Etats-unis, puis, si nécessaire de celui qu'on emploie au Royaume uni.

Accident (engl. Accidental)
Equivalent d'altération, certains disent altération pour désigner les éléments de l'armature et accident pour les modifications de hauteur en cours de morceau. Voir Altération
Accord (engl. Chord)
Un accord consiste en au moins deux notes différentes jouées ensemble.
Les accords sont fondés sur les choix faits par un compositeur entre les harmoniques provenant de un, deux, ou trois (et plus) sons fondamentaux.
Ex. Dans l'accord de Do majeur (C), Sol est la deuxième harmonique et Mi la 4eme le la fondamentale Do. Maintenant, dans Do 7eme de dominante (C7), le Si bémol est la 6eme harmonique de Do et dans Do 7eme majeure (C Maj7), Si est la deuxième harmonique de Mi et la 4eme de Sol...
Agréments et ornements (engl. Grace notes)
Agréments et ornements se présentent sous la forme de petites notes avant une note de taille normale. Un agrément (uk:short grace note) comme l'acciaccatura, a sa hampe traversée par un trait, contrairement à un ornement comme l'appogiature (appoggiatura).
Altération (engl. Accidental))
Les altérations sont placées devant les notes pour indiquer une modification de leur hauteur : les plus connues sont le dièse (la note est jouée un demi-ton plus haut), le bémol (la note est jouée un demi-ton plus bas) et le bécarre. (annihile un éventuel dièse ou bémol)
Placés en début de portée, formant ce qu'on appelle l'armature (<i>key signature</i> , ces symboles indiquent les altérations à prendre en compte dans tout le morceau.
On peut en retrouver au cours du morceau pour notifier un changement de hauteur ou pour rappeler une altération de l'armature.
Les règles à appliquer sont hiérarchisées :
- Les altérations présentes dans l'armature s'appliquent à tout le texte musical jusqu'à un éventuel changement d'armature.
- En cours de mesure, une altération vaut pour tout le reste de la mesure.
- Une altération vaut pour l'octave courante
- Un bécarre annihile le double bémol comme le double dièse.
Attention
Les deux dernières règles s'appliquant moins souvent, une excellente pratique est :
- rappeler l'altération voulue en cours de mesure,;
- dans la mesure suivante rappeler une des altérations présentes dans l'armature lorsqu'elle a été modifiée,
- écrire bécarre bémol après un double bémol pour revenir à un bémol présent dans l'armature, etc.
exemple
Anacrouse (eng. Anacrusis)
Mesure incomplète au début d'une pièce ou d'une reprise.
exemple
Appoggiature brève (engl. Acciaccatura, short grace note)
Ornement dit aussi Acciaccatura caractérisé par une petite barre oblique en travers de la queue de la note. Aussi appelé pincé étouffé, c'est un pincé (ou mordant) qu'on commence en jouant les deux notes ensemble, et relâchant aussitôt la plus basse. On a coutume de dire qu'une Appoggiature a une durée égale au quart de la note principale qui la suit... en réalité lorsque l'on écrit en appoggiature une croche avant une noire, l'interprète a le droit de faire varier sa durée au gré de sa fantaisie : il n'est pas obligé de jouer strictement une double-croche suivie d'une croche pointée. (l'orthographe apoggiature est autorisée) Voir →grace note
Appoggiature longue (engl. Appoggiatura)
La petite note précédant la note principale a approximativement une durée égale à la moitié de celle-ci, au gré de l'interprète. (l'orthographe apoggiature est autorisée). voir →grace note
Armature (engl. Key Signature)
Les symboles placés en début de portée, forment l'armature. Ils indiquent les altérations à prendre en compte dans tout le morceau.
Une armature vierge indique Do majeur ou La mineur, avec Fa dièse indique Sol majeur ou Mi mineur, avec Si bémol Fa majeur ou Do mineur.
Plus généralement, avec une armature en bémols, la tonalité majeure est celle de l'avant-dernier bémol et, avec une armature en dièses, elle est un demi-ton au-desus du dernier dièse, la tonalité mineure ayant pour premier degré le sixième de la tonalité majeure.
exemple
Arpèges et Glissandos (engl. Arpeggios)
Accord dont les notes sont émises successivement.
exemple
Barres de mesure (engl. Bar lines)
Ce sont des traits verticaux qui matérialisent sur la partition les mesures, les subdivisions, les reprises.
Barre (engl. beam)
Les notes d'une durée égale ou inféreure à la croche portent un crochet. Pour les grouper à l'intérieur d'une même mesure, on utilise une ou plusieurs.barres.
Il semblerait que dans la musique vocale on préfère les crochets tandis qu'on privilégie les barres dans la musique instrumentale.
Les barres regroupent souvent une unité de temps, parfois une unité logique, une variation.
exemple
Bécarre (engl. natural)
Symbole annulant un dièse ou un bémol.
Voir alterations.
Bémol (engl. flat)
Symbole indiquant qu'il faur abaisser d'un demi-ton la note sur laquelle il porte.
Il existe aussi, entre autres le double bémol
Voir alterations.
Blanche (engl. half note, minim)
Note dont la durée est la moitié d'une ronde, et qui vaut deux noires.
BPM
Battement par minute du métronome, utilisé pour indiquer avec exactitude le temo d'une pièce.
Plus précis que les indications italiennes de tempo : largo, presto...
See →metronome mark
Breve (double whole note)
Note dont la durée est de deux rondes.
Clef
Signe au début d'une portée identifiant les notes de musique situées sur et entre les lignes.
Il y a eu dix clefs, mais seules ont survécu, toutes posées sur une ligne:
Fa dont le Fa est le Fa 2
Fa sur la troisième ligne
Fa sur la quatrième ligne
Ut dont le Ut est le Ut 3
Ut sur la premère ligne
UT sur la troisième ligne
Ut sur la quatrième ligne
Ut sur la cinquième ligne qui se lit comme Fa sur la troisième ligne
Sol dont le Sol est le Sol 3
Sol sur la première ligne qui se lit comme Fa sur la quatrième ligne
Sol sur la deuxième ligne
Le choix de la clef en fonction de la tessiture de l'instrument permet de limiter le recours aux lignes supplémentaires. En général, à un instrument donné est associée une clef.
On trouve parfois un 8 ou un 15 au-dessus ou au-dessous de la clef, indiquant que la note réelle se trouve une/deux octave au-dessus/au-dessous de ce qui est écrit.
Les clefs sont très utiles à la transposition. Leur utilisation à cette fin semble limitée à la France et à la Belgique.
exemple
Crescendo et decrescendo (engl. Hairpin)
Ce terme anglais qui, au sens propre, désigne une épingle à cheveux, donc un objet en forme de u aux branches allongées, est devenu le surnom des signes < et > qui désignent les crescendos et les decrescendos.
Dans la version française, ces symboles sont rangés parmi les Lignes, et dans l'anglaise sous Lines
Croche (engl. Eighth note,Quaver)
Il y a huit croches pour une ronde.
Le silence de même longueur est le demi-soupir.
Crochet (engl. : Flag)
Les notes d'une durée égale ou inféreure à la croche portent un crochet
Voir →barre .
Dièse (engl. sharp)
Symbole indiquant qu'il faur élever d'un demi-ton la note sur laquelle il porte.
Il existe aussi, entre autres, le double dièse
Voir alterations.
Double-croche (engl. Sixteenth note, Semiquaver
Sa durée est la seizième partie d'une ronde
Duolet (engl. Duplet)
Division en deux d'une durée normalement divisée en trois, comme diviser une noire pointée en deux croches au lieu de trois.
See →tuplet
Indication de mesure (engl: Time signature)
Symbole indiquant la mesure utilisée. Figure en général au-début de la pièce, mais des changements peuvent intervenir.
On trouvera un C, indiquant une mesure à quatre temps (quatre noires), C barré indiquant une mesure à deux temps (deux blanches), et des fractions indiquant comment la mesure est divisée, le numérateur étant le nombre de temps et le dénominateur la longueur de la note qui dure un temps:
4/1: quatre rondes, 4/2: quatre blanches, 4/4 : quatre noires; 4/8: quatre croches...
2/2 : deux blanches, 2/4 deux noires...
3/4: trois noires, 3/8 trois croches.
et, exceptions notables:
6/8: deux temps de chacun 3 croches,
12/8: quatre temps de chacun 3 croches,
9/4 neuf noires..
On trouve encore des mesures comme:
3/4:2/2 : la mesure comporte une partie à trois temps de trois noires et une partie à deux temps de deux blanches.
Certaines pièces ne comportent pas d'indication de mesure.
Indication métronomique (engl. Metronome mark)
L'indication métronomique est en général donnée par une note d'un certaine longueur, souvent celle du temps, suivie du rythme de battement du métronome correspondant à cette longueur.
MuseScore passe par la fonction Texte pour insérer une telle indication. Cette unité est le Battement Par Minute
Liaison d'articulation (coulé) (engl. Slur)
Une liaison d'articulation est une ligne courbe reliant des notes de hauteurs tonales différentes qui doivent être jouées liées, legato, sans attaque.
exemple
Liaison de prolongation (engl. Tie)
Une liaison de prolongation est une ligne courbe reliant des notes de même hauteur tonale. La durée de la note résultante est la somme des durées des notes liées.
Indispensable quand on veut obtenir une note dont la durée ne peut être exprimée au moyen des symboles usuels et du point, ou quand la note se prolonge sur plusieurs mesures.
exemple
Lignes
Quoique ce mot semble évident à tous, dans MuseScore, il regroupe les symboles de crescendo et decrescendo, de reprise, d'octave, de laison, de trille prolongé, de texte avec une ligne de renvoi, de ligne simple, aussi.
Longa
Note qui dure le temps de deux brèves, soit quatre rondes..
Noire (engl. quarter note, crotchet)
La durée d'une noire est le quart de celle d'une ronde.
Partie (engl. Part)
Musique qui doit être jouée ou hantée à l'identique par un groupe d'exécutants:
Dans une musique d'orchestre, on trouvera une partie de premier violon, de second violon ... qui sont jouées chacune par un ou plusieurs instruments.
Dans un quatuor à cordes on trouvera une prmière partie pour le premier violon, une deuxième partie pour le second violon, une troisième partie pour l'Alto et une quatrième partie pour le violoncelle.
Portée (engl. :Staff, plur. Staves)
Ensemble de lignes horizontales sur et entre lesquelles sont disposées les figures représentant les notes, les silences, les clefs, les altérations.
Depuis la Renaissance, le nombre de lignes est fixé à 5, numérotées du bas vers le haut. Cependant pour les percussions on utilise un nombre de lignes adapté à chacune.
La notation de la musique Grégorienne a introduit la portée de quatre lignes en remplacement d'une ligne unique autour de laquelle gravitaient les neumes.
Quadruple croche (engl. Sixty-fourth note, Hemidemisemiquaver)
La soixantième partie de la ronde.
Quartolet (engl. Quadruplet)
Division en quatre d'une durée normalement divisée en six.
See →tuplet
Quintuple croche (engl. Hundred twenty-eighth note, Semihemidemisemiquaver, Quasihemidemisemiquaver)
Note durant 1/128 de la ronde
Quintolet (engl. Quintuplet)
Division en cinq d'une durée normalement divisée en quatre.
See →tuplet
Ronde (engl. Whole note, Semibreve)
Note dont la durée est de quatre temps et qui sert de référence de longueur pour les autres notes, surtout dans la nomenclature des USA qui désigne les notes par leur fraction de ronde, la croche eigth note car elle dure un huitième de ronde, quand la nomenclature française les désigne par le nombre de barres de leur crochet.
Sextolet (engl. Sextuplet)
Division en six d'une durée normalement divisée en quatre.
See →tuplet
Silences (engl. rest)
Les silences en français sont la pause (une ronde) qui, toute seule dans toute mesure, indique que celle-ci est un silence, la demi-pause (une blanche), le soupir (une noire) et ses subdivisions
Système (engl. System)
Dans une partition, ensemble de portées à lire et jouer simultanément.
Operating System (OS): le système d'exploitation est un ensemble de programmes permettant à un ordinateur de gérer un lot de composants électroniques, comme Windows ™ Microsoft Windows, ™Mac OS X, et GNU/Linux.
Tonalité (engl. Key)
Ce mot désigne une gamme de sept notes dont le nom est celui de sa première note, la tonique, et dont le mode, majeur ou mineur, se distingue par la répartition des tons et des demi-tons : tonalité de do majeur, de la mineur.
Triple croche (engl. thirtysecond note,Demisemiquaver
La triple croche est la trente-deuxième partie de la noire
Triolet (engl. Triplet)
Division exceptionnelle d'un temps normalement binaire en un groupe de trois figures égales de durée égale.
Il est signalé par le chiffre « 3 » inclus dans une barre au-dessus ou au-dessous des notes concernées.
See →tuplet
Tuplet
Terme générique désignant la division d'une note en un nombre de notes différent de celui que requiert l'indication de mesure. Ainsi, dans une mesure à 4/4, un triolet divise une noire en trois croches au lieu de deux, dans une mesure à 6/8 un duolet divise un noire pointée en deux croches au lieu de trois.
Il existe des duolets, des triolets, des quartolets...des quintolets.
Il est marqué:
- quand les notes sont réunies par une barre,par un chiffre en indiquant la valeur (3 pour un triolet...)
- quand les notes ne sont pas réunies par une barre, par un crochet surmonté d'un chiffre en indiquant la valeur (3 pour un triolet...).
Une traduction pourrait être un emprunt aux matheux : n-uplet, ou un nolet ou n-olet (sachant que tous les termes francais sont des quelquechoseolet...
Voix (engl. Voice)
Pour les instruments polyphoniques comme les claviers, les cordes ou les percussions, il est nécessaire de pouvoir écrire simultanément sur la même portée des notes de longueurs différentes.
On écrit chaque suite horizontale de notes dans une voix différente que MuseScore identifie par la couleur lors de la saisie.
exemple
Volta
Fois, dans les reprises.