Fioritures non jouées ?

• 29 Mar. 2012 - 10:02

Version MS 1.2
Sur le fichier joint on voit une fioriture mais elle n'est pas jouée par MuseScore
J'ai essayé en "tonalité de concert" ça ne change rien
J'ai essayé avec jeu des reprises ça ne change rien non plus
Merci de votre réponse

Fichier attaché Taille
FiorituresNonJouee.JPG 16.96 KB

Commentaires

MuseScore 1.2 ne joue pas les fioritures si elles sont supérieure ou égale à la durée de la note principale il me semble. Peut être avec deux doubles?

En réponse à par Jall2

Merci de ta contribution.
Helas je ne la comprends pas :
J'ai ouvert ton fichier et je vois bien que les fioritures sont jouées dans ton exemple mais de mon coté avec les même propriétés de notes je n'obtiens aucun résultat !?
De quoi parles-tu quand tu dis " C'est tout simple fallait y penser " ?

En réponse à par lesmirons

Ce n'est pas un truc dans les propriétés proprement dîtes mais l'usage de figures de notes qui ne sont celles qu'ellesz paraissent être ( les fioritures sont de vrais notes et la figure de la note fioriturée est trafiquée par des invisibilités partielles. J'avais joint un petit fichier exemple ( Jouer les fioritures ) qui explique ce petit truc.

En réponse à par Jall2

J'ai bien ton fichier mais je n'y trouve pas les explications dont tu parles.
Je dois être bouché mais je fais un blocage...
Tu dis que ce sont de vraies notes !? mais comment fais-tu pour les insérer avant le 1er temps sans qu'elles soient comptées ? Non vraiment je ne vois pas comment ça marche.
Je suis un peu étonné car il m'est arrivé de mettre des fioritures dans d'autres versions, et il me semble bien que ça marchait !?

En réponse à par Jall2

Ben moi, je ne comprends toujours pas.
Après la double fioriture, la première note doit être une noire et là, c'est une croche malgré l'invisibilité.
Donc elle est jouée en temps que croche.
On ne peut pas ajouter impunément 2 doubles croches sans payer l'addition à un moment.
Il ne faut pas confondre invisible et inaudible

En réponse à par zebulon

Mon astuce tient compte du fait que les ornements, de toutes manières "prennent du temps" à la note qu'ils fleurissent : une figure de note avec une fioriture n'a plus réellement sa durée nominale. La figure de note n'y représentant plus alors que la durée pendant laquelle l'exécutant joue l'ensemble ornement + note.
L'astuce est utilisée ici parce que MuseScore a toujours été silencieux quand il rencontre une appogiature ou accacciature de plus d'une note et ne joue pas les mordants, grupettos et autres trilles de toutes façons.

En réponse à par Jall2

Si la 3ème note (la première après la fioriture) est une croche, il faut la transformer en double croche et l'afficher en croche.
Comment faire pour rendre invisible une seule "barre" de double croche ?
Merci
Je joins un fichier où par exemple, la dernière mesure de la première ligne présente ce "souci"

Fichier attaché Taille
Valse n°17.mscz 6.11 KB

En réponse à par zebulon

On peut pas... snif ! Il faut tout rendre invisible et reconstruire la ligature avec une ligne toute bête... ( régler son épaisseur à 0,45 dans les propriétés de la ligne ). Dans la palette "Symboles" au cas ou la croche soit seule, il y a les éléments pour compléter la hampe restée visible. Oui, c'est vraiment de la bidouille et ça prend du temps et ça n'est pas toujours très stable au gré des reconstructions de lignes et de pages qu'effectue MuseScore au fur et à mesure de la saisie. A décharge pour MuseScore et ses programmeurs : les bidouilleurs tatillons et un peu pénibles dans mon genre n'étaient pas prévus au départ ; ). Le pire est que le rendu audio ( à part pour les reprises pour être sûr que les enchaînements soient corrects ) n'est pas vraiment ma tasse de thé, ma priorité étant l'esthétique graphique et typographique de la partition. C'est simplement parce que j'aime jouer avec mes outils et que MuseScore de ce point de vue surpasse, et de loin, tous les éditeurs de partitions que j'ai pu utiliser dans le passé que je m'amuse à lui faire jouer ce qui en principe ne lui est pas possible.

En réponse à par zebulon

C'est sur y un moment ou faut savoir dire stop...
On peut toujours trouver mille astuces pour résoudre un problème, mais un problème demande une solution durable.
En l'occurrence, j'ai personnellement renoncé aux fioritures...
J'attends, comme toi, que les développeurs prennent ce bug en compte.
Après tout pourquoi permettre l'ajout de fioriture si le logiciel ne les joue pas ? C'est comme si on disait" on peut mettre des notes mais ça sert à rien sauf à faire joli".

La belle astuce de Jall2 marche si on veut que les fioritures soient jouées SUR le temps, mais il faudrait aussi prévoir les petites notes sonnant AVANT le temps (et prenant de la durée à la note précédente donc) comme cela se joue souvent...

En réponse à par Jall2

Vivement que MuseScore nouvelle version (quand ?) joue une appogiature ou accacciature de plus d'une note et joue les mordants, grupettos et autres trilles
Est-ce prévu ?

En réponse à par Nicolas

L'exécution des fioritures change en fonction de leur position devant, au-dessus de la note ou entre 2 notes et de plus les fioritures peuvent être altérées. Ajoutons que si leur exécution est pratiquement normalisée par l'usage sur la noire et la croche, quid d'une ronde, d'une blanche ou même de double-croche ?

Ce qu'on trouve à propos des mordants sur Wikipedia :
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/cc/Dombedos.jpg

Et je dis bien normalisée par l'usage mais respecte-t'on toujours l'usage en musique ?

En réponse à par Jall2

Alain Naigeon me fait me demander s'il ne faudrait pas souhaiter avoir des imprimantes qui sachent jouer la musique qui'elles impriment. On pourrait aussi vouloir que MuseScore affiche l'interprétation sous la forme de courbes colorées suivant la voix, ou que l'on puisse diriger les sorties des instruments vers des périphériques différents.

Pour que l'exécution des ornements puisse être mise en place de façon efficace, il faudrait qu'on puisse en faire des descriptions précises et surtout uniques.
Je prendrai pour exemple le trille:
Certains ouvrages du 17ème siècle indiquent qu'il faut attaquer le trille lentement, accélérer, puis ralentir, d'autres l'indiquent tout égal. Finit-on le trille à plat savoir mi/ré/mi/mi/ré do do ou mi/ré/mi/mi/ré do si do.... ou autre chose...

En réponse à par Billard Sirakawa

Pour le fun : quelques descriptions des ornements tels qu'on pouvait les voir dans les ouvrages du début du 20ème siècle. Ceux qui s'y retrouvent me le font savoir ; )

NOT FOUND: 1

NOT FOUND: 2

NOT FOUND: 3

Et c'est tiré de cet ouvrage vénérable qui fut mon bréviaire musical dans ma tendre et lointaine enfance...

NOT FOUND: 4

A noter : j'ai autant appris la réthorique que la musique avec cet ouvrage au style aussi ampoulé que verbeux ; )

Fichier attaché Taille
Albert Lavignac 1.png 320.2 KB
Albert Lavignac 2.png 317.46 KB
Albert Lavignac 3.png 386.58 KB
Albert Lavignac 0.png 88.19 KB

En réponse à par Nicolas

Sur Gallica c'est l'édition de 1938... je revendique l'antériorité : le mien date de 1919. Mais comme il s'agit de ré-éditions le contenu est identique, aucune modification ou correction n'ayant pu être apportées, ces éditions étant posthumes à l'auteur, mort en 1916.

Bernard et Jall2 ont raison de souligner que les symboles qui ne sont pas eux mêmes des notes ("tr", "+", etc) ne peuvent pas être devinés par un logiciel car ils dépendent du contexte (époque, compositeur, etc).
J'en rajoute même une couche sur les trilles : si, dans la plupart des styles récents, ils sont censés commencer sur la note principale, en revanche pas mal de compositeurs baroques demandent (dans leurs préfaces ou traités) qu'ils commencent par la note supérieure, sans que cela soit indiqué à chaque fois sur la partition !
On devrait donc se concentrer sur les cas qui font consensus ou presque, tout en comprenant qu'il ne s'agit pas d'une demande extrêmement prioritaire AMHA, si on la confronte à d'autres problèmes.
Les cas particuliers pourraient toujours être réglés par des astuces manuelles comme c'est le cas actuellement (cela suppose, bien sûr, que la fonctionalité "jouer les fioritures" soit conditionnée par une case à cocher).

Bonjour,

dans la version 2 de musescore, les fioritures sont joués,
par contre j'ai des soucis de durée et la mélodie ne ressemble plus à rien.

Est ce possible de configurer le temps dans la version 2? ou les désactiver?

merci par avance

En réponse à par liz.bzh2

On peut désactiver la lecture d'une fioriture dans l'inspecteur, section "Notes", décocher la case "Jouer" une fois la fioritures sélectionnée (en cliquant dessus).

Concernant le "temps" d'une fioriture, cela est fixe. Celles barrées d'un slash durent la moitié de la valeur de la note principale.

Do you still have an unanswered question? Please log in first to post your question.