Reprise défaillante

• 6 Oct. 2019 - 19:44

Bonsoir
Dans l'extrait ci-joint je n'arrive pas à régler le problème suivant survenant en lecture : arrivé à la barre de reprise placée à la fin de la mesure 30, la lecture ne retourne pas à la barre située à la mesure 11 (dans le cadre de 2ème fois) mais reprend au début de la mesure 30 et la lecture s'arrête là.
J'ai vérifié un certain nombre de choses : dans les propriétés de la mesure, dans l'inspecteur. Rien ne m’apparaît anormal.
Cette graphie reprend celle d'une partition 'papier' issue d'une édition originale (très ancienne). Alors j'ai pensé à une erreur d'écriture sur la partition papier.
Lorsque je mets la barre de reprise au début de la mesure 12 (après de cadre 2, donc), les répétitions fonctionnent correctement. Hélas, çà vient de m'être confirmé : la reprise doit bien se faire à la mesure 11.
J'en conclus donc que je ne sais pas faire ou alors que Musescore ne sait pas traiter ce cas, ou encore que cette graphie est incorrecte solfégiquement parlant.

PS: Si on se soucie seulement de l'aspect graphique des choses - et c'est tout de même l'important - tout va bien, mais j'aimerais bien avoir le fin mot de l'histoire.


Commentaires

joindre un extrait, mais je ne comprends pas "le cadre de 2ème fois situé à la mesure 11 (début de la zone à reprendre) il n'y a pas de cadre de 2ème fois au début d'une reprise, mais APRES elle.

En réponse à par Raymond Wicquart

J'en conviens, mais c'est cependant la façon dont l'original était écrit. Je trouve cette écriture bizarre. Je ne l'ai plus sous les yeux, mais le chef, que j'ai contacté me confirme que c'est bien écrit ainsi. Il s'agit d'un très ancien talon (parties sur carton jauni format plus petit que A4 paysage, si tu vois ce que je veux dire!). Peut être que le graveur avait voulu condenser au maximum quitte à s'arranger avec les règles de gravure...

En réponse à par mikosax

Bonsoir. Je n'y arrive qu'en enlevant la ligne de 2eme fin de la mesure 11, et en y gardant la barre de début de reprise. Les reprises mesure 30 et 31 sont alors jouées correctement. S'il faut garder cette ligne il faut sans doute qu'elle soit juste graphique ?

En réponse à par Melis.sa

C'est MuseScore qui ne comprend pas la discordance entre l'alternative de fin de la 1ère reprise ( indexée 2 ) mesures 11 à 29 et le départ d'une seconde reprise dont la 1ère lecture est ( très logiquement ) indexée 1 mesure 30.
Lors des tests de la 2.2.0 ( première version de MuseScore à savoir gérer les reprises alternées croisées ) j'avais rencontré et signalé ce problème... et le contournement avec, mesure 11, une simple ligne déguisée en ligne de reprise comme l'a suggéré Melis.sa. De toute évidence ce problème n'a pas été résolu. En fait, cette seconde reprise devrait être gérée avec un D.S. al Coda et non avec des barres de reprise.

En réponse à par Miré°

Merci à vous tous pour vos éclairages. Il est évident que la graphie originelle ne pose pas problème pour la lecture humaine de la partition (je n'ai entendu personne s'en plaindre !) même si elle paraît un peu exotique. En tout cas, je n'ai pas trouvé de cas similaire dans mon 'Essential Dictionnary of Music Notation'. Que Musescore ne sache pas gérer cela ne me surprend pas plus que çà et cela reste probablement un cas d'école. J'imagine que les développeurs ont d'autres chats à fouetter plus urgemment. Du moment où cela fonctionne graphiquement pour imprimer une partition, et que les humains s'y retrouvent, tout va bien.

Je note le coup de la ligne 'bidon' figurant un cadre 2 ; çà résout le problème pour qui tient à faire jouer sa pièce intégralement par MS. (Miré°, j'ai déjà remarqué que vous êtes l'expert en sauts, reprises, etc.; ce n'est pas toujours évident à gérer et vous êtes notre recours. Merci encore)

En réponse à par mikosax

Pour info : cette graphie était plutôt courante sur les partitions des succès du moment qu'on trouvait pour un prix modique sous le nom de "petits formats" même chez les marchands de journaux. C'était 4 pages plus ou moins A4 ( une feuille A3 pliée ) la première page étant occupée par le titre, une photo du ou des chanteurs et une pub pour l'éditeur ; la dernière par un rappel des autres "petits formats" de l'éditeur. Il ne restait que 2 pages pour la mélodie, le piano et les paroles d'où des entorses aux règles de l'écriture musicale pour y faire tenir tout ceci de manière lisible.

En réponse à par Miré°

Je me rappelle de ces partitions. On trouvait chez les marchands de journaux, au début des années 60, les derniers succès 'yéyé' souvent aux éditions Chapell. Je me souviens aussi les orchestrations pour orchestres de bal qui étaient au format que vous indiquez, mais j’avoue ne plus me souvenir si le contenu était 'optimisé' graphiquement (c’était parfois écrit à la main).
Dans le cas présent, ce n'est pas exactement ce contexte, mais je pense que l'intention (et l'époque) était la même (voire même plus ancienne).
Les ressources de notre orchestre d'harmonie ayant tendance à fondre comme la banquise ces derrières années, nous sommes parfois amenés à reprendre des 'cartons' (très) anciens dans les archives. Les arrangements sont souvent 'à l'ancienne', notamment avec des parties d’instruments (contrebasses Mib, saxhorn alto,...) quelque peu surannés, souvent peu lisibles - et pour les basses : ploum, ploum...- , ce qui conduit à revoir quelques détails ou même à re-saisir.

je n'arrive pas à ouvrir les fichiers, mais je pense comprendre en lisant vos réponses, j'ai bien connu aussi ces orchestrations , avec 2 lignes en "parallèle", une pour la mélodie, l'autre pour le contre-chant, et la position était inversée entre les Saxs et les trompettes, par exemple. Au 1er tour les trompettes avaient (par exemple) la mélodie sur leur 1ere ligne et les Saxs le ctr-cht sur leur 1ere ligne, on allait jusqu'à la reprise, située à la fin de la 1ere ligne, mais elle nous renvoyait à la barre de reprise de début, au début de la 2ème ligne, les trompettes avaient sur leur 2ème ligne le ctre-cht, et les Saxs passaient à la mélodie sur cette 2ème ligne.

Ce sujet me 'turlupinait' et il m'est venu l'idée d'expérimenter cette structure avec deux logiciels de notation que j'ai encore sur mon PC :
* Sibelius First (version déjà ancienne et très édulcorée de Sibelius) : le retour à la barre de reprise insérée au début du cadre de 2ème fois s'exécute sans sourciller;
* Harmony Assistant : dans la même strucure, le retour à la barre de reprise insérée dans le cadre 2 ne s’exécute pas.
Cà ne nous avance pas beaucoup ! C'est juste pour info.

En réponse à par mikosax

Comme je l'ai écrit dans ce post : https://musescore.org/fr/node/295324#comment-949456 c'est un bug de MuseScore que j'avais signalé. Les paramétrages des lignes reprises qui logiquement ne devraient pas avoir d'interdépendance provoque un sac de noeuds dans la logique des reprises qui fait que la seconde fin alternative de la première reprise est vue également comme une alternative de fin mal paramétrée de la seconde reprise et MuseScore ne sait plus ce qu'il doit faire exactement. Il manque en fait à MuseScore une indexation des reprises qui lui permettrait de savoir exactement à quelle reprise appartiennent les lignes de reprises.

Do you still have an unanswered question? Please log in first to post your question.