Transcription d'une partition pour orgue de J. S. Bach BWV 1080 - Die Kunst der Fuge - Contrapunctus III (Edition Peters EP 8000)

• 4 Juin 2020 - 10:41

Bonjour, je ne sais pas ce que signifie les traits verticaux épais, qui se trouvent placés sur les lignes de portée entre 2 notes (par exemple à la mesure 13,14 et 16 sur les clefs de G ou de F).
Il me semble que ce caractère est uniquement utilisé dans les partitions pour orgue, je ne l'ai pas vu sur les partitions pour piano ou de clavecin.
Je ne le trouve pas représenté dans les signes de Musescore. (ce n'est pas une barre de silence, ni une articulation), le signe est toujours placé entre 2 notes, mais pas forcément sur une ligne de la portée (par exemple à la mesure 64 ou 66 sur la clef de G).

Si vous pouviez me renseigner à ce sujet qui est très particulier. Je vous en remercie par avance et vous
souhaite une bonne journée et une bonne santé.
Alain Bolzinger

Fichier attaché Taille
Numérisation_20200604.pdf 1.71 MB
Numérisation_20200604 (2).pdf 1.83 MB

Commentaires

Après recherches dans les notes de celui qui m'a appris le solfège ( et quelques autres rudiments de musique ) et qui était organiste, je le cite :
"Ce trait vertical sert à signaler un silence d'articulation en vue de faire entendre clairement une syncope ou une respiration cadentielle, la durée de ces silences étant dosée en fonction de l'environnement et l'ambiance accoustique."
Voilà ! je n'en sais pas plus...

En réponse à par Miré°

Merci à Miré°.
Je me doutais que c'était lié à l'orgue et qu'il s'agissait d'un stop, mais je n'en étais pas vraiment certain.
Votre explication est encore plus précise que la mienne. Si l'orgue émet des sons assez puissants et que l'on
joue de nouveaux sons plus faibles et/ou plus brefs, on risque de ne pas les entendre car ils seront couverts par les sons beaucoup plus forts qu'eux.
Merci encore à Miré°.
Alain Bolzinger

Do you still have an unanswered question? Please log in first to post your question.