Banque de Sons. Création et ajout d'un instrument Gong (dit profond) (Create New Soundfont)

• 12 Nov. 2020 - 13:45

Bonjour à toutes et à tous,

Je crée un nouveau fil qui fait suite à celui-ci : https://musescore.org/fr/node/312639 où il était question de Banques de Sons Multiples.

Après pas mal de jours à me prendre la tête et à essayer de comprendre comment faire, j'y suis arrivé de façon sans doute un peu "artisanale" mais ça fonctionne.

C'est surtout utile pour le rendu sonore en local.

Je tiens à remercier tout particulièrement Jean-Michel Bencetti et Mire° pour leur aide et leur soutien précieux.

Je peux donc désormais sur une partition éditée par le logiciel MuseScore v 3.5.2 (en local) entendre (et lire une partition) avec des instruments issus de la Banque de Sons par défaut dans MuseScore et d'un instrument qui me manquait (cela n'a pas d'autre intérêt) et que j'ai pu créé.

Pour ce test, les étapes qui m'ont permis de faire cela :

1/ J'ai créé une banque de son avec **un seul instrument à note unique:$$ Un Gong Profond (que j'appellerai ainsi dans ce qui suivra pour le distinguer du "Gong Accordé" un peu tristounet de la banque de sons par défaut de MS, ce dernier sonne de façon brève et peu ample à mes oreilles)

Pour cela en premier lieu, il m'a fallu enregistrer un son de gong (donc dans la vie réelle). Son unique, d'environ quelques secondes.

J'ai traité ce son avec Audacity (qui est un excellent logiciel gratuit multiplateforme pour "travailler" les sons". J'ai "normalisé" ce son, enlevé du "bruit", etc. et je l'ai sauvegardé au format .wav

Ceci fait, j'ai crée la banque de son pour cet instrument, grâce au logiciel PolyPhone (gratuit, à l'interface austère, multiplateforme comme Audacity d'ailleurs), et en suivant le petit didacticiel que j'avais trouvé sur le forum https://musescore.org/en/node/293510, ainsi que les conseils avisés des deux personnes que j'ai nommés ci-dessus.

Petites précisions :

Lorsque dans Polygone, on charge le fameux fichier audio, le logiciel reconnait ce qu'il nomme son "Accordage" ici pour ce qui me concernait il indiqué 72 (Do) et tout à côté il m'indiquait que le son réel qu'il avait déterminé était 38 (Ré). Ceci aura de l'importance plus tard dans l'édition MuseScore.

A noter que je n'ai pas choisi ni de "Bank", ni d'"ensemble" (voir ces notions dans le fil indiqué plus haut) pour cet instrument, laissant les paramètres par défaut à 0, 0. (peut-être cela peut-il être amélioré)

Une fois tout cela fait.

2 / J'ai ouvert une partition déjà saisie dans MuseScore.

Sur mon exemple, il y avait une flûte et une guitare.

J'y ai rajouté un nouvel instrument en passant par Edition > Instruments. Cet instrument devait comporter une seule portée (et dans mon cas avec une clef de sol, par exemple un hautbois)

J'ai positionné ce nouvel instrument tout en bas de la portée

a / J'ai chargé dans le Synthétiseur la nouvelle banque de Sons du Gong (par Affichage > Synthétiseur) et je l'ai positionné en 2ème position à la suite de la Banque de Sons par défaut.

b / Sélectionnant la portée de ce nouvel instrument, j'ai ouvert le Mélangeur ( Affichage > Mélangeur) et j'ai cliqué sur la partie droite de la fenêtre sur l'instrument hautbois (que j'avais ajouté pour l'utiliser en gong). Là, dans la fenêtre du mélangeur, j'ai changé le nom hautbois en Gong et j'ai indiqué que je souhaitai que **le son soit celui du gong profond. Cela se fait grâce au menu déroulant Sons.

À ce moment là, la saisie de la note Do (celle qui est au dessous du 1er interligne de la portée en clef de sol), j'obtiens le coup de gong souhaité (en fait un Ré, voir plus haut ce que je dis lors de la création de cet instrument). Il n'y a que cette seule note (le do noté) qui fonctionne évidemment.

Arrivé à ce point , j'ai bien une partition avec Flute, guitare et "Gong Profond".

C'est sans doute un peu bidouille mais ça fonctionne.

Evidemment, je préférait pouvoir visualiser ce nouvel instrument dans la liste des instruments. Mais je ne suis pas encore arrivé à le faire.

J'espère que tout cela pourra aider.


Commentaires

Bonjour !
Pour visualiser le nouvel instrument il faut :
- soit l'intégrer au fichier "Instrument.xml" de MuseScore ( dossier "Instruments" dans le répertoire d'installation de MuseScore ),
- soit créer un fichier "Gong.xml" et le placer dans votre dossier "Documents>MuseScore 3>Mes instruments (par ex. )" et en parallèle dans "Menu>Préférences>Partition>Fichiers par défaut>Liste des instruments 2".
L'étude du fichier "Instrument.xml" avec Notepad++ est très instructive pour comprendre comment la personnaliser ou en créer une complémentaire. C'est cette liste qui détermine les caractéristiques d'un instrument ( tessiture, clé, sonorité, nombre de portées et canaux utilisés, etc... ).
Bonus : un instrument modifié ou ajouté perdure quand enregistré dans une partition celle-ci est partagée avec un tiers même en l'absence du fichier créé ou modifié dans la liste des fichiers par défaut sur son ordinateur.
Limite de ceci : ce tiers ne doit pas changer un instrument dans cette partition sous peine de réactualiser les instrument à partir de sa liste d'instruments donc sans les ajouts ou modifs et donc les voir disparaître.
Conseil : Votre gong doit être "banqué" sur un instrument de plus moins même nature de la liste GM des instrument donc Melo tom ( comme je l'ai fait ) ou "Steel drum" afin qu'en cas de changement de soundfont et en l'absence de la vôtre, la partition retrouve un semblant de cohérence, donc " 016 118" pour le "Melodic tom" ou "016 115" pour "Steel drum". Ceci n'est bien sûr qu'une suggestion ;)

En réponse à par Miré°

Bonjour,

Merci pour ces conseils.

Je vais les étudier de près.

Mise jour 16h30:

A noter que sur un Mac, instruments.xlm se trouve par clic droit sur l'Application puis "Ouvrir le Paquet" puis Ressources/Instruments/

J'ai banqué l'instrument sur "016 115" pour "Steel drum" (instrument que je n'utilise jamais)

En réponse à par PRS

Bonjour !
Evidemment il faut adapter les renseignements à la plateforme utilisée. Pour ma part je me suis toujours tenu éloigné des Mac que je ne connais donc pas ; le défunt Steve Job ayant la fâcheuse manie de rendre obsolètes ses dernières créations peu de temps après leur sortie... ( les guignols de l'info l'avaient assez "épinglé" à ce propos ; )).

En réponse à par Miré°

Bonsoir,

Il faut peut être essayer.

Pour tout dire, je suis satisfait de la longévité et de l’efficacité des produits à la pomme et j’ai beaucoup travaillé professionnellement sur PC/ windows. Je connais assez bien les environnements windows/Mac et Linux.

Après chacun utilise un peu le matériel qui le satisfait, selon ses besoins.

En réponse à par Miré°

Bonjour Miré°,

Je me suis mis à apprendre le ukukele à un âge chenu comme qui dirait le Bon Maître Brassens ;-)

Je plaisante évidemment, car ce n'est pas la même chose de s'adapter à un système d'exploitation (fut-il beaucoup plus simple, et" userfriendly," que celui de Windows pour qui le "Menu Démarrer" indique des tas d'autres chose que le démarrage, ce qui m'a toujours fait bien rigoler) que d'apprendre un instrument à cordes nouveau quand on sait déjà en jouer un autre assez similaire (et bien plus complexe)

En réponse à par PRS

Bonjour !
Je ne crois pas, sincèrement, qu'il soit difficile de s'adapter à l'UI du Mac, ce d'autant plus que l'ergonomie du système Windows est des plus improbable voire des plus hilarante.
Non ! je parlais de m'habituer à d'autres programmes car ceux que j'utilise, en dehors de MuseScore, n'ont pas d'équivalent sur Mac et ne "tournent" sous Windows moderne que parce que je suis assez bidouilleur et que je n'ai plus le temps ni même envie de tout reprendre dans des applications plus modernes.
N.B. Ma seule expérience avec Apple a été un Apple2 GS dans les années 80.

En réponse à par Miré°

Bonjour,

Cela se comprend bien sur pour les logiciels (on prend vite des habitudes qu'on s'approprie et qui rendent la vie plus simple d'un point de vue informatique).

SI je devais retourner sous Windows, je serais un peu ennuyé, notamment par tout ce qui touche à l'éco-système du Mac (mes proches sont sous Mac).

Pour la bidouille, j'en connais quelque chose pour avoir recompilé sous Mac pas mal de softs Unix au moment où le système MacOS X est apparu (noyau Unix comme Linux).

J'ai même mis en place un site web dédié à cela.

Par contre, pour avoir aidé quelqu'un, d'un certain, âge, à une migration Mac > Windows, et qui utilisait les logiciels assez courants : Suite Office, courielleur, logiciel ftp, un peu de terminal, un navigateur web, un logiciel de gestion des photos, Skype et Photoshop.

Il n'a pas été si désorienté en adoptant la suite OpenOffice (logiciel libre multi-plateforme) que j'utilisais professionnellement, ,Gimp (logiciel libre pas forcément intuitif mais pouvant tout à fait remplacer pour une utilisation non professionnelle), Skype est identique

Après il y a toujours des contre-exemples et tout n'est pas parfait (notamment pour la gestion des photos mais il y a des solutions).

Et si votre matériel vous convient, il ne faut toucher à rien, pas besoin de se prendre la tête avec ça. C'est ce que je conseille à tous mes ami.es et proches.

Do you still have an unanswered question? Please log in first to post your question.