Musescore permettrait-il la suite de fonctionnalités suivante ?

• 29 Mai 2022 - 05:16

Bonjour.
Je voudrais savoir si une suite de fonctionnalités est exécutable à l'aide de Musescore. J'ai cherché dans musescore.org, mais en vain et le temps file.
Musescore permettrait-il ...
* d'entrer quelques pages scannées d'une partition musicale reçue sur papier,
* d'en reconnaître tous les symboles musicaux, d'en retenir leurs emplacements, de générer un fichier à symboles codés qui permet l'affichage à l'écran de la partition, mais sur base de tous les symboles trouvés.
* qui permet à l'utilisateur d'utiliser l'éditeur de l'application Musescore pour appliquer toutes sortes de modifications telles que :
# d'une partition à deux portées (l'une pour les voix sopranes et altos et l'autre pour les ténors et basses), passer à une partition à quatres portées (une pour chaque voix).
# de modifier le niveau sonore ou le type d'instrument de musique de chaque voix.
# de déplacer ou d'éliminer le texte des paroles.
* de sélectionner l'une des 16 combinaisons possibles qu'offrent 4 voix (p. ex. rien que soprane avec ténor)
* de reproduire le résultat acoustiquement ainsi qu'en fichier audio (p. ex. MP3, .mav ...).

Une suite de fondtionnalités que bon nombre de musiciens apprécieraient beaucoup, je pense.
Une version spécifique de Musescore à télécharger ? Musescore free (pour essayer) ?
Merci d'avance pour vos réponses.
Bien à vous.


Commentaires

Bonjour !
Le mieux serait de consulter le manuel en ligne disponible sans restriction librement à tous ceux qui le désirent.

  • MuseScore permet via le site de partage de partitions de convertir le fichier pdf d'une partition en fichier MuseScore mais sans garantir un résultat satisfaisant.

  • Il n'y a pas d'options permettant de générer un fichier de symboles et d'en afficher la partition sur la base des symboles trouvés.

  • Il est possible via la fonction "Eclater/Rassembler" de répartir les voix d'une partition sur plusieurs portées et inversement réunir plusieurs portées en une seule.

  • Il est possible de changer le type d'instrument via les propriétés de la portée, la sonorité et le volume via le mélangeur. Pour chaque voix il faut que l'instrument choisi soit multi-canal ( il est toujours possible d'utiliser un instrument multi-canal et d'en modifier les propriétés pour qu'il se comporte et soit un autre instrument ). Cet instrument modifié peut être conservé pour réutilisation via un fichier "Modèle" ou "Template".

  • Supprimer le texte des paroles est bien sûr possible. Leur déplacement est un peu plus complexe ( les paroles sont liées aux notes ). Pour les déplacer il faut que la séquence de notes soit identique.

  • Les 4 voix possibles de chaque portée sont extractibles ( voir le 3ème point de ce post ). Il est possible via le mélangeur de n'entendre qu'une ou plusieurs voix de la portée. Mais attention de ne pas confondre "Voix" de la portée et "Voix" ( SATB ) instrument de la portée ( pour MuseScore un soprano, un ténor ou un baryton sont des instruments ).

  • Enfin, il est possible d'exporter la partition en Wav, Mp3, Ogg, Flac ou MIDI pour l'audio.

MuseScore est logiciel libre donc toujours gratuit à télécharger librement sur ce site même ( MuseScore.org ). Plus que des explications forcément réductives car résumées, le télécharger et l'essayer est plus constructif... c'est même l'adopter.
Ceci concerne la version stable 3.6.2 actuelle. Pour la future version 4.0 il faudra attendre le nouveau manuel de nouvelles fonctionnalités y seront décrites.

En réponse à par Miré°

Bonjour Miré et autres intéressés.
° Un grand merci pour la qualité et la promptitude de ta réponse. Une heure après et dans les heures bien matinales (6h¼) !

° Je télécharge à présent Musescore 3 viens de voir apparaître "Warning 1909. Could not create Shortcut Uninstall MuseScore.lnk . Verify that the destination folder exists and that you can access it". Je cherche quels devraient être le cheminement et le nom de ce 'destination folder'. Grrr...

° J'ai hâte
° d'observer le résultat de la conversion, via le site de partage de partitions, de différents fichiers PDF générés par mon scanner, de plusieurs éditeurs de partitions musicales différents, dans la fenêtre de visualisation de la partition de l'application.
° de tester la modification d'une répartition des voix d'une partition sur plusieurs portées.

° Aurais-tu ouï dire quand MuseScore compterait mettre la version 4.0 (64 bits) à disposition ?
Je ne trouve que normal d'acheter un licence d'un programme qui apporte suffisamment de satisfaction.

Merci et Bien à vous tous.

En réponse à par Chavadam

Bonjour !

En réponse à par Miré°

Bonjour
Merci, Miré, pour ta réponse du 30 mai.

Miré écrivait aussi
° "MuseScore permet via le site de partage de partitions de convertir le fichier pdf d'une partition en fichier MuseScore mais sans garantir un résultat satisfaisant" et
° "Quant à la conversion Pdf vers mscz mieux vaut ne pas trop attendre de miracle. Audiveris fait ce qu'il peut du mieux qu'il peut."
Cela m'intrigue, car la première des deux opérations principales pour lesquelles je cherche à avoir le plus souvent le meilleur résultat possible est précisément une bonne reproduction de la partition initiale dans l'application d'édition de musique même (MuseScore), c à d la reconnaissance de tous les symboles d'écriture musicale, même pour une partition musicale à scanner de moindre qualité. Il me semble que cela implique les deux aspects suivants :

1) Que l'application propre au scanner permette un réglage manuel du seuil de distinction entre un point noir et une tache ou encore d'éliminer la teinte uniforme du papier d'une vieille partition. C'est ce que permet de bien réaliser par exemple l'application de scanning de l'imprimante-scanner MP520 de Canon (à présent obsolète), mais bien moins l'application de scanning 'Epson Scan 2' de mon imprimante-scanner actuelle, la ET-2600 d'Epson.
Cet aspect constitue donc un problème indépendant de l'application d'édition de musique même (MuseScore).
Mais je recherche quand même la marque et le type de scanner et d'application associée, de la classe 'Consumer', qui offrirait des réglages manuels et surtout le meilleur résultat de scanning et de génération d'un fichier PDF.

2) Que l'application d'édition de musique même (MuseScore) soit performant pour extraire du fichier PDF résultant du scanning toutes les informations nécessaires pour reconnaître et reproduire le maximum de symboles d'écriture musicale. Cela afin que l'utilisateur aie le moins possible de vérifications et de retouches à faire avant d'apporter toutes sortes de modifications à son gré.
Et l'efficacité pour remplir cette tâche est bien une caractéristique qui revient à l'application d'édition de musique même (MuseScore), il me semble.

Miré, tu mentionnes 'Audiveris'. Serait-ce un développeur de logiciel de conversion du produit de scanning vers un fichier au standard PDF ?

Mais ces réflexions me freinent pour commencer mes essais.

Merci et Bien à vous.

En réponse à par Chavadam

Bonjour.
Je me permets d'apporter mon grain de sel dans cette discussion.

De mon point de vue, si l'idée de transcrire automatiquement une partition dans un format éditable dans un logiciel d'édition musicale est séduisante au premier abord, les expériences personnelles et celles rapportées dans de nombreuses discussions montrent que cela tient plutôt de la chimère. Je pense que le problème de l'OCR musical est beaucoup plus complexe à mettre au point que l'OCR 'textuel' (qui lui, par expérience, fonctionne assez bien, en général).

Pour ma part, j'ai testé plusieurs solutions plus ou moins performantes, mais jamais vraiment satisfaisantes.

  • J'ai trouvé que Photoscore (éditeur AVID, celui qui propose Sibelius) est probablement le meilleur, mais il nécessite malgré tout de multiples retouches manuelles (système de retouche plutôt bien intégré).
  • J'ai récemment testé ScanScore dans sa toute récente version 3, dont l'éditeur vantait les performances améliorées ; je suis resté sur ma faim  (heureusement que je n'avais acheté que la 'petite' licence ; si l'intégration du système de correction manuelle est semblable à Photoscore, la reconnaissance des signes laisse à désirer ; par exemple, sur la partition test, aucune ronde n'a été reconnue et la valeur des mesures était modifiée dans, disons, 50% des cas autres !
  • Audiveris, proposé sur le site Musescore comme 'service', open source et gratuit, est le moteur de reconnaissance et de conversion au format MusicXML; il devrait pouvoir aussi être installé sur un poste de travail (je n'ai pas réussi à le faire sur mon Windows 10, mais je n'ai pas insisté ; en conséquence, je n'ai pas pu tester dans cette configuration). Mes quelques tentatives via le site ont été décevantes. Ceci étant dit, je n'avais probablement pas respecté les conseils donnés par le créateur (je viens de les découvrir !) ; on retrouve ces conseils et autres informations (en anglais) en suivant ce lien : https://audiveris.github.io/audiveris/_pages/main/scanning/
  • 'Scan to PDF' (Myriad) donne d'assez bons résultats, mais il ne se nourrit que partitions en .pdf obtenues avec un logiciel d'édition musicale (en gros, je pense qu'il récupère les données SVG du fichier) ; reconnaître du bitmap et une tout autre affaire.

Comme indiqué dans le manuel Audiveris, la qualité de reconnaissance dépend de la qualité du document scanné. Hélas, on n'a pas toujours la maîtrise de cette qualité !

Pour ce qui me concerne, ma religion est faite : je gagne du temps et de la sécurité en procédant à la saisie directe dans Musescore.

En réponse à par mikosax

Je complète après avoir relu le manuel Audiveris et ce conseil qui m'a étonné :
Traduction : "Lors de la numérisation pour la reconnaissance musicale, veuillez tenir compte des conseils suivants :
Préférez les images en niveaux de gris aux images en noir et blanc ou en couleur. Cela permettra d'éviter toute distorsion indésirable des symboles dans le logiciel de numérisation. Audiveris binarise l'image par lui-même en utilisant un algorithme adaptatif spécifique.
..."

Intuitivement, j'utilisais plutôt des images en Noir et Blanc, aussi contrastées que possible. Je testerai avec les différents logiciels, pour voir ce que ça donne.

Pour préciser :

  • on part d'une partition (par défaut en N&B) qui est scannée (dans les règles, donc !);
  • le logiciel d'OCR musical (audiveris au autre) 'digère' ce document et restitue un fichier au format MusicXML;
  • ce format et reconnu et importable dans le logiciel d'édition de partition (tenir compte des différentes interprétations de la 'norme' MusicXML que peuvent avoir les différentes équipes de programmation); cela nécessite souvent des corrections manuelles dans Musescore ou autre.

Tout ceci pour dire que le process est difficilement 'normalisable' de façon à avoir un flux de travail constant plus ou moins 'industrialisé'.

En réponse à par mikosax

Bonjour. En mars j'avais participé à une discussion : https://musescore.org/fr/node/330820
La reconnaissance directement par le logiciel Audiveris est plus aboutie que la reconnaissance par l'intermédiaire de MuseScore. Il y a une personne sur Youtube qui a fait des vidéos pour expliquer le fonctionnement de MS et d'Audiveris pour importation ensuite dans MS... (je les ai juste survolée)...

En réponse à par mikosax

Je viens de tester Audiveris en local (cette fois-ci, l'installation s'est bien passée).

Sur une image de piètre qualité - en fait celle issue d'un scan avec CamScan sur smartphone, que j'avais utilisée pour mes tests de Photoscore et ScanScore 3 - récupération de la seule 'structure' de la partition, à savoir la portée, les clés, le titre et le nom du compositeur, mais aucun signe musical (portées vierges). Ne reconnaît pas les pauses multi-mesures.

Avec la même image, Photoscore et ScanScore 3 avaient fait mieux, mais cela nécessitait de nombreuses retouches, quasiment en wysiwyg - donc beaucoup plus confortable qu'avec Audiveris ( classement : 1 Photoscore, 2 ScanScore (l'un et l'autre ignorent les pauses multi-mesures).

J'ai pris le .pdf de la même pièce que j'avais saisie directement dans Musescore; là, le résultat est presque parfait avec Audiveris (à l'exception des pauses multi-mesures qui sont ignorées).

Nota : Ce test rapide qui mériterait d'être poursuivi et approfondi ne saurait constituer une référence.

En réponse à par Chavadam

Bonjour à tous
Merci, Mikosax, pour tes grains de sel du 1 juin. Deux très intéressantes interventions aussi ...

Plutôt que de parler d'"une application interprétant le résultat en PDF du scanning d'une partition musicale afin d'en afficher tous les symboles musicaux dans une application d'édition musicale telle que MuseScore, et permettant ensuite toutes sortes de modification", j'aurais dû dire "Transcription automatiquement d'une partition sur papier dans un format éditable dans un logiciel d'édition musicale". Une application d'OCR, en effet, masi spécialisée pour les symboles musicaux.

Je ne suis pas surpris de rencontrer un musicien qui dit qu'il cherche parmi plusieurs solutions, la requête de cette fonctionnalité étant courante dans notre Conservatoire de musique.

Oui, le nombre de retouches manuelles restant à faire sur le résultat produit par le scanning est un point important car le but est que l'ensemble de l'opération soit bien plus rapide que la transcription manuelle de toute la partition.

Après m'être remis à l'utilisation de MuseScore, j'installerai et testerai Audiveris, le moteur de reconnaissance et de conversion au format MusicXML, dont tu parles. J'ai utilisé quelques standards XML spécialisés pour différentes applications précises, il y a une dizaine d'années, mais pas encore un des formats MusicXML ...
Espérons que la nouvelle version - MuseScore 4.0 - qui sera bientôt mise à disposition, incluera des nouveautés propices à Audiveris et donc à cette reconnaissance OCR.

Tu écris "Comme indiqué dans le manuel Audiveris, la qualité de reconnaissance dépend de la qualité du document scanné". Je m'attends aussi à des différences de qualité de conversion dues à la teneur des fichiers produits par les programmes propres à chaque marque et type de scanner.

Tu écris "Préférez les images en niveaux de gris aux images en noir et blanc ou en couleur". Je comprends que tu parles alors des programmes propres à chaque marque et type de scanner et pas de MuseScore.

                • -

Merci aussi, Melis.sa, pour ton apport "to the point" du 1 juin.
recommandant notamment d'utiliser le logiciel Audiveris (= Service dans MuseScore).
J'irai voir la discussion et YouTube.

Bien à vous et à bientôt, j'espère.

En réponse à par Chavadam

Citation : "Oui, le nombre de retouches manuelles restant à faire sur le résultat produit par le scanning est un point important car le but est que l'ensemble de l'opération soit bien plus rapide que la transcription manuelle de toute la partition."

C'est en effet tout le problème, et pour l'instant, j'en suis resté à la saisie directe dans Musescore et je crois que nous sommes nombreux).

Citation : "Espérons que la nouvelle version - MuseScore 4.0 - qui sera bientôt mise à disposition, incluera des nouveautés propices à Audiveris et donc à cette reconnaissance OCR."

La version 4.0 est plus orientée 'son', si j'ai bien compris. Ce sera probablement une usine à gaz, mais je crains que la question qui nous intéresse ici ne soit pas prise en compte.

Concernant la source, je rapporte ce que j'ai lu (et traduit) dans le manuel en ligne de Audiveris et je suis simplement étonné qu'il soit préférable de scanner en nuances de gris (ma logique personnelle me conduit à penser qu'un document bien contrasté serait préférable). Mais, semble-t-il, Audiveris fait son affaire des nuances de gris, à sa sauce. Il faut juste l'alimenter en fichiers qui lui conviennent (technique à déterminer, je pense, par essais/erreurs avec le dispositif de scan dont on dispose). Je pense que la bonne 'géométrie' des éléments de la feuille scannée est primordiale (horizontalité et rectitude des portées).

Ajout : lorsque tu dis 'bientôt mise à disposition' à propos de la V4, il faut relativiser. Pour l'instant, seule la version Alpha 'privée' a été lâchée. La version alpha publique devrait être lâchée fin juin. Reste les Bêta, avec tous les cycles de corrections ; au mieux, à mon avis, la publication de première version publique définitive pourrait bien attendre le dernier trimestre, si tout va bien !

Do you still have an unanswered question? Please log in first to post your question.