Banques de sons multiples ?

• Nov 6, 2020 - 18:04

Bonjour,

Je n'arrive pas à comprendre une des possibilités offertes sur le Synthétiseur de MuseScore (pour moi dans sa version 3.5.2) et je ne trouve pas de réponse dans la documentation (en français mais aussi en anglais)

MuseScore permet d'ajouter plusieurs banques de sons au Synthétiseur interne à l'application.

Par exemple, j'ai chargé : , AegeanSymphonicOrchestra-v3_5 et MuseScore General Sf3.

Questions :

1 / Quel est l'intérêt de charger plusieurs banques de sons ? Est-ce à dire qu'on pourrais ainsi accéder à l'ensemble des sons de ces banques ?
2 / L'ordre dans la liste des banques de sons est-il important ? Sinon pourquoi avoir prévu une possibilité de changer cet ordre ?

Et cas plus spécifique et raison de mon interrogation :

Je recherche un son de gong plus "profond " (un peu du style de celui de Orff dans Carmina Burana par exemple) que celui que MuseScore General Sf3 qui propose "gong accordé" un peu tristounet. (pour ma part)

Or AegeanSymphonicOrchestra-v3_5 en proposerait 3 sons de gongs (mais impossible de les identifier dans la liste des instruments qui apparait). Où ai-je commis une erreur ?

Merci pour votre aide,


Comments

Bonjour !
Les banques de sons un vrai casse-tête pour s'y retrouver.
Il faut savoir que les sonorités ne dépendent pas du synthétiseur de MuseScore qui n'est qu'un outil qui exploite les échantillons contenus dans une banque de sons ( la soundfont ) qui peut venir de n'importe quelle source. MuseScore propose par défaut MuseScore_General.sf3 mais vous pouvez placer dans le synthétiseur d'autres banques ou instruments ( sonorités ) spécifiques.
Une soundfont GM (General Midi) propose 127 sonorités + une banque percussions.
Une Soundfont GS (General Standard) propose une banque GM de 127 sonorités + 127 banques possibles ( cela dépend de sa source ) de 128 sonorités également possibles + n banques de percussions.
Une soundfont XG (eXtended General MIDI) une variation du GS avec plus de possibilités de paramétrages.
L'ordre de la liste des sonorités GM, GS, XG est imposé par le standard MIDI. MuseScore ne peut modifier ceci.
Les banques de sons sont listés dans le mélangeur dans l'ordre qu'occupent les soundfonts dans le synthétiseur et c'est là que ça coince un peu.
Le Standard MIDI impose que les 127 instrument du standard portent plus ou moins le même nom ( Si vous utilisez une guitare Jazz comme sonorité, quelque soit la soundfont MIDI utilisée vous aurez cette sonorité sans modifier vos paramètres... heu ! la même sonorité ne voulant pas dire le même timbre ni la même qualité ). Avec les GS et XG ça se complique car MuseScore ne gère pas le classement par banques ( ce serait pourtant nécessaire ).
Avec 2 ou 3 sounfonts GS dans le synthétiseur c'est un peu ( beaucoup ) le bazar dans le mélangeur pour s'y retrouver.
Ajouter qu'il existe des soundfonts qui ne respectent pas le standard MIDI et, là, le mélangeur devient ingérable.

Maintenant pour répondre à vos questions :
- l'intérêt d'avoir plusieurs soundfonts est minime ( une soundfont GS bien fournie en banques additionnelles suffit souvent largement. La volonté d'avoir une sonorité non présente dans la soundfont par défaut reste la raison la plus valable. ( le cas de votre gong )
- comme dit plus haut le seul ordre que l'on peut modifier est l'ordre des soundfonts dans le synthétiseur. La soundfont en tête de liste est choisie par défaut si "Définir comme valeur par défaut" ou "Enregistrer dans la partition" n'ont pas été utilisés lors de l'enregistrement d'une partition.
L'ordre de la liste des sonorités d'une soundfont n'est pas modifiable car intrinsèque à la soundfont ( toutefois chaque sonorité possédant un identificateur ( banque + n°d'ordre genre 004 015 soit banque n°4 sonorité Dulcimer ) il est parfaitement possible de mieux les ordonner dans le mélangeur avec une limite : les instruments de même ordre et nom ont le même identificateur dans les soundfonts.
Pour MuseScore 4 peut-être...

In reply to by Miré°

Merci pour toutes ces explications, elles me permettent d'y voir un peu plus clair. C'est un peu la partie faible dans MuseScore ces histoires de synthétiseur et de mélangeur (mais l'objectif est bien sûr la notation musicale pas le rendu sonore de la partition, et je suis très satisfait de ce logiciel et de la communauté qui l'utilise, c'est vraiment très bien)

Ensuite, il faut bien l'avouer quand on regarde les banques de sons "professionnelles" ça pèse au moins 300 Go (East West Virtual Instruments par exemple http://www.soundsonline.com/news?article=hoo) alors que même la plus "lourde" des banques de sons utilisable dans MuseScore ne dépasse guère les 500 Mo.

Ceci explique aussi, sans doute, cela.

Autre question sur la même thématique, (ou peut-être pas mais je ne sais que penser) : y-a-t-il un intérêt à installer ce que je vois présent dans Aide > Gestionnaire de Ressources c'est à dire MuseScore Drumline et MuseScore General HQ ?

Qu'apporte ces 2 extensions ? Je ne vois pas grand chose dans la documentation à ce sujet.

Enfin, pour avoir questionné un utilisateur sur le son percussion qu'il utilisait dans sa partition, on me répond qu'il s'agit du DrumSet or je ne vois pas cela dans la liste des instruments par défaut dans MuseScore 3.5.2

Y-a-t-il une francisation des noms d'instruments (je pense que oui) dans MuseScore_General.sf3 ?

Merci encore pour votre aide précieuse,

In reply to by PRS

Petite précision qui peut avoir son utilité. Si votre AegeanSymphonicOrchestra-v3_5 est placé dans votre synthétiseur en bas de liste, les instruments qu'il propose seront également tout en bas de la liste des instruments (après tous ceux de la sf2).
Pour aller beaucoup plus vite dans la recherche de l'instrument, il vaut mieux mettre son nom ou le nom de son groupe dans la petite zone de recherche en bas de la fenêtre "Sélectionner un instrument". Ce qui, en plus, à l'avantage de faire la sélection parmi TOUS les instruments et non pas seulement les instruments communs.
Ci dessous en exemple avec le mot "drum" mais vous pourriez faire l'essai avec "gong"
Capture.PNG

Attachment Size
Capture.PNG 24.67 KB

In reply to by Papibois

Oui j'avais remarqué cela et j'utilise aussi cette zone de recherche bien pratique.

Malheureusement cela ne donne rien sur "gong". Il faut aussi s'appuyer sur ce que partagent les différents contributeurs. Je vais bien trouver (je l'espère) quelqu'un.e qui utilise un son de gong à peu près dans ce que je recherche.

Généralement, les personnes que l'on questionne, réponde volontiers à ce type de question.

Donc à suivre.

Si j'obtiens une solution, je rajouterai peut-être ici comment faire ou je creerai un nouveau fil pour que je ne sois pas le seul à m'interroger sans avoir de réponses satisfaisantes sur "Gong".

Après j'imagine que la banque de sons par défaut de MuseScore évolue au fil des mises à jour (sur la version 4 ?)

Est-ce que cela pourrait apporter quelque chose d'ouvrir un "ticket" pour les développeurs et on cela se passe-t-il ?

Merci une fois de plus pour votre aide,

In reply to by PRS

Bonjour !
Heu ! 300 Go ( Giga octets ) ? Je ne connais pas d'ordinateur grand public ou professionnel, même très puissant, capable d'ingurgiter une telle quantité d'octets en mémoire vive. Seuls des supers calculateurs en sont capables ( mais je n'affirme rien ) et surtout il faut pouvoir les télécharger ces soundfonts obèses ; ).
Cela dit, la requête d'un gong digne de ce nom date des premières versions de MuseScore et ne semble pas trouver solution.
Une piste pour améliorer le rendu des quelques soundfonts de gong ( pas vraiment convaincantes, voire franchement "gamelles" pour certaines* ) trouvées sur le net est d'utiliser une ligne de pédale rendu invisible mais encore faut-il que cette soundfont le permette.
Une autre piste est, peut-être, de chercher, non pas un gong, mais un bruitage qu'on utilisera comme "sample" pour créer une soundfont avec Polyphone.

  • Encore que certains gongs soient réellement des gamelles... ; ))
      Gamelles ou gongs.png
    Gongs suspendus d'orchestre javanais

In reply to by Miré°

Nous parlons ici de mémoire de stockage pas de mémoire vive. A ma connaissance, aucun ordinateur "grand public" ne possède une telle mémoire vive.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage (c'est à dire la capacité du disque dur de l'ordinateur), par exemple, l'ordinateur que j'utilise couramment, possède 500 Go de mémoire de stockage et le NAS (disque réseau de la maison, en possède 2 To (téra-octets c'est à dire 2000 giga-octets).

La puissance de calcul est aussi au rendez-vous de nos jours sur la plupart des ordinateurs du marché grand public.. Les ordinateurs sont dotés de plusieurs coeurs dans leur micro-possesseur.

Il faut un peu investir mais cela ne nécessite pas un super-calculateur (à bandes) comme j'en ai connu dans mes années d'étudiant.

Après rien ne vous empêche aussi de brancher un disque dur externe à votre ordinateur, j'ai possède un de 2 To.

Pour les chargements de telles soundfonts, c'est jouable si vous avez un bon débit (fibre par exemple) chez vous. Et vous pouvez aussi lancer ça la nuit (même avec de l'ADSL).

Merci pour les astuces pour le gong. J'ai un peu utilisé cela dans une des partitions, mais ce n'est pas très convaincant, ça reste une piste à explorer.

Peut-être aussi jouer sur la reverb… je vais tester cela.

In reply to by PRS

Bonjour !
La question des disques durs n'entrait pas dans mes propos car la soundfont, si elle est bien sûr stockable sur le disque dur de 2To, doit être en mémoire vive pour être utilisable... alors 300 Go, l'ordinateur même avec 300 Go de mémoire vive et 100 coeurs est à genoux et ce d'autant plus que plus les ordinateurs modernes sont puissant et plus ils semblent qu'ils "rament" les OS étant eux-mêmes de plus en plus gourmands en ressources ( ce qui est un non-sens puisqu'ils sont sensés les fournir aux applications ).
*Mon portable tout neuf a justement un interne de 2 To et il communique par réseau personnel avec un desktop tout aussi bien "burné", je suis donc très à l'aise question stockage, en revanche avec une bande passante de 2 ou 3 hertz par siècle mon internet peine à télécharger ne serait-ce que quelques Mo et Orange ne semble pas pressé d'améliorer les choses.

In reply to by Miré°

Bonjour,

Oui nous sommes d'accord, l'utilisation des instruments de la banque de sons passent par la mémoire vive.

L'utilisation d'une banque de sons de 300 Go de données ne veut pas dire qu'elle ne fonctionnera pas avec 16 Go par exemple.

Par contre ce que je précisais plus haut c'était la nécessité de détenir un disque dur de capacité suffisante.

L'ordinateur a ses limites et il ne pourra pas exploiter simultanément l'ensemble des instruments échantillonnés (donc en mémoire vive)

Je citais l'exemple de East West Symphonic Orchestra.

http://www.soundsonline.com/symphonic-orchestra

Voici ce qui est recommandé sur un ordinateur Mac ou PC pour l'utilisation des :

16 Go de RAM
et
un bon processeur (pour un PC on recommande Intel Core 2 Quad, ou AMD Quad Core 2.66GHz au minimum).

Petit additif : je viens de lire aussi qu'il existe d'autres façons d'utiliser une banque de sons sans tout charger dans la mémoire vive, pour l'exemple qui nous occupe, ils appellent ça le "streaming" ,

je cite ici pour clore -pour ma part ce fil- le manuel en français du logiciel qui lit cette fameuse banques de sons :

"Le Streaming est une technologie qui offre la plupart des avantages d’avoir toutes les données d’échantillons dans la RAM sans demander beaucoup de Gigaoctets de mémoire que cela exigerait. Seules suffisamment de données sont maintenues dans la RAM pour commencer à jouer chacun des échantillons immédiatement et le reste est lu depuis le disque à la demande."

In reply to by PRS

Bonjour !
Tout cela est très bien mais je vous trouve bien optimiste quand aux performances des ordinateurs. Apple vient de se faire condamner avec une amende ( dérisoire comparée à ses bénéfices ) pour avoir profiter des mises à jour de sécurité pour ralentir les machines afin de démontrer que le nouveau modèle est plus rapide et Microsoft est dans le collimateur pour les mêmes raisons. Samsung, pour ne pas être en reste, se fait épingler pour avoir placé un code dans ses smartphones qui détecte les programmes de tests de performances et booste le fonctionnement de la machine pendant le test au risque d'en raccourcir la durée de vie. Et on peut continuer la litanie des malhonnêtetés des fournisseurs, par exemple les disques durs SSD, très rapides, ont une durée de vie très limitée ( 2 ans ou 30000 cycles de lecture/écriture pour les plus solides ) ce qui n'est pas dit dans leurs notices et il est préconisé ( en douce ) de sauvegarder plutôt sur un disque dur classique bien plus lent. Pourtant l'obsolescence programmée est devenue illicite...
Le streaming oui ! à condition que les fournisseurs jouent le jeu... pas gagné d'avance ! Pour ma part depuis XP je n'ai pas vu une amélioration vraiment significative de la vitesse des ordinateurs.

In reply to by Miré°

Bonjour Miré° ,

J'ai bien compris votre logique, et j'en partage en grande partie les conclusions.

Bien sûr vos exemples sont patents (Apple, Microsoft, Samsung et bien d'autres…) et on ne peut que constater les méfaits//dégâts du système mis en place, la rapacité des grandes entreprises et de son actionnariat (mais ça ne touche pas que l'informatique évidemment…).

La pratique de l'obsolescence programmée est la quasi-règle (ah ! les imprimantes !) mais ça change un peu quand même sous la pression des consommateurs (mon côté optimiste sans doute)

Et puis… (quand même)

Chez Apple que je connais bien , de "vieux iPhones" bénéficient encore de mise à jour système (ce qui n'était pas le cas il y a quelques années). J'en connais qui utilisent sans problème des iPhones de plus de 10 ans (avec des activités régulières) sans problème. Alors bien sûr, le marketing pousse le consommateur à changer de machines parce que le nouveau modèle "c'est une révolution !" et qu'il faut tout remplacer, notamment la connectique (mais pas que).

Pour ma part, je trouve mon ordinateur plus véloce ces dernières années, moins de crashs, des innovations intéressantes sur le plan de la sécurité, la virtualisation applicative c'est pas mal, les cartes graphiques sont de meilleures qualités, les écrans plus performants, la gestion de la mémoire vive etc. etc.

Oui, Je reste optimiste sur d'autres plans aussi, le "streaming" que j'évoquais plus haut est prometteur et ça semble fonctionner (voir le web et les tutoriels d'utilisateurs) etc. etc.

La durée de vie des SSD ? Les miens ne me posent pas de gros problèmes, pourtant mon NAS fonctionne depuis très longtemps avec une activité assez dense (je suis bien au delà des 2000 cycles de lecture/écriture), j'ai des sauvegardes de plusieurs années avec les mêmes SSD…

D'accord quand même pour assurer de temps en temps, (en doublon) également des sauvegardes ode données importantes sur des disques durs "classiques" (mais ce n'est pas non plus la panacée… il y en a qui rendent l'âme au bout de quelques années)

Ce serait une digression de débattre plus avant de tout cela, pour ma part, je ne le ferais pas sur ce forum qui n'est pas spécialisé dans ces domaines.


Je suis désolé pour les autres personnes qui s'attendent à ce que l'on parle de notation musicale et que cette discussion trop spécialisée n'intéresse pas.

Nous avons digressé en partant d'un questionnement lié à MuseScore.

Pour ma part, j'arrêterai là et je clos ici mon intervention sur ce fil.

Bonne journée

In reply to by PRS

Bonjour,
Windows permet d'augmenter la mémoire vive via la mémoire virtuelle, il le fait automatiquement sans que vous vous en aperceviez.
Avec les disques récents SSD (6 To) on doit pouvoir aller théoriquement jusqu'à plusieurs téras de mémoire vive virtuelle.
Ce n'est que théorique je n'ai jamais essayé surtout pour les soundfonts, je n'en ai pas besoin avec Musescore qui me sert à 99% à visualiser les partitions.
Sur mon PC la gestion automatique ne m'attribue que 2 432 Mo.
En choisissant le disque C: (SSD 1 To) je pourrais aller jusqu'à 348 356 Mo
En choisissant le disque E: (disque dur 3 To) je pourrais aller jusqu'à 1 523 505 Mo
Toujours théoriquement.

Attachment Size
performances.png 17.03 KB
perf c.png 14.94 KB
perf e.png 17.44 KB

Bonjour
Lorsque j'ai voulu un joli son de cabrette sous Musescore, j'ai échantillonné mon instrument pour créer une SoundFont avec ce seul instrument dedans. J'ai trouvé tout ce qu'il fallait savoir sur le site MuseScore.
Si vous avez un gong "profond" sous la main, vous devriez essayer.
Cordialement

In reply to by PRS

Bonjour à toute et à tous,

Hier j'ai testé cette façon de faire. J'ai suivi le petit didacticiel établi sur le forum (en anglais)

https://musescore.org/en/node/293510#2._Detailed_instructions_for_creat…

1 /Enregistrement d'un son de gong qui me satisferait, traitement avec Audacity puis export en .wav Normalisation du son, etc.

2 / Grâce à l'application (gratuite) polyphone, j'ai toujours suivi le didacticiel… et assez facilement j'ai obtenu (sur une seule note, position 60 (do du milieu de clavier d'un piano) le fameux son.

Lien pour télécharger cette application :

https://www.polyphone-soundfonts.com/

A priori, ça fonctionne (je place en pièce jointe le résultat de ce test, appelé DeepGongLight par que c'est un test à une seule note)

Le problème, c'est que lorsque je charge ce son dans le synthétiseur (en le positionnant en 1er de liste comme le suggère le didacticiel)

a / je n'obtiens rien parce que d'abord je ne vois pas cet instrument dans la liste des instruments de MuseScore (comment fait-on pour attribuer un numéro (dans la liste des code Midi, ça je ne vois rien dans polyphone)

b / Du coup, je ne sais pas du tout comment on peut retrouver cet instrument et ce son.

Voilà où j'en suis, mais en effet ce pourrait être une bonne piste pour mettre en place un instrument "introuvable" à l'heure actuelle.

Merci pour votre aide,

NB : aux habitués de ce forum, faudrait-il changer de fil pour ce thème, selon vous ?

Attachment Size
DeepGongLight.sf2_.zip 532.86 KB

In reply to by PRS

Re-bonjour Miré°

Petit complément pour ma compréhension :

Est-ce que la notion de " banque" et "d'ensemble" (au sens de cette application Polyphone) ont une signification particulière dans la norme MIDI ? J'imagine que oui.

Dans votre exemple, cet instrument Gong1 banque 16, ensemble 117 va-t-il être interprété comme quel instrument, dès lors qu'on ne chargerait que cette banque de sons ? (qui ne comprendrait donc pour ce test qu'un seul instrument)

Avez-vous eu la curiosité de tester (en modifiant le paramétrage) le DeepGongLight que j'avais joint ? Cela fonctionne-t-il chez vous ?

Merci encore,

In reply to by PRS

Bonjour !
Je n'ai pas testé votre gong...
De toutes façons il faut sélectionner l'instrument avant toute utilisation d'une soundfont or votre soundfont, comme la mienne, n'a qu'un seul instrument donc le seul affiché donc le seul sélectionnable et utilisable, le numéro d'ordre de la banque est alors ignoré ( by design ).

Le gong utilisé dans mon exemple est un vieux test. Il est positionné pour besoin personnel sur le programme 117 soit "Melodic Tom" en banque 000 du standard GM qui sera la sonorité utilisée par défaut en cas d'usage d'une autre soundfont pour la partition de test. Attention ! 117 à partir de 0 mais certains appareils MIDI partent de 1 ( une déviance du Standard dès son origine ) donc parfois référencé 118 ( ce qui au passage pose déjà un problème à MuseScore pour gérer le mélangeur ).

L'octet de poids faible est l'IDentificateur de l'instrument. L'octet de poids fort est le n° d'ordre de la banque ( uniquement pour GS et XG ). Pour être franc c'est un peu plus complexe mais ce n'est pas le sujet ici nos programmes simplifiant les choses pour nous.

Toutes les banques notées 000 ( l'octet de poids fort de l'adresse ) sont la 1ère banque des GS et XG. Ce qui permet à toutes les Soundfonts d'avoir, de base, le même instrument au même programme ( pas forcément le même timbre ni la même qualité ). Les banques GS et XG peuvent avoir 127 banques supplémentaires de 128 instruments qui sont en principe référencées par genre : le programme n°24 sera ( devrait être ) toujours de type guitare acoustique corde nylon. Mais ne nous y trompons pas c'est plutôt l'anarchie, surtout le XG qui en plus n'utilise pas le "program change" standard car les programmes sont divisés eux même en 128 sous-programmes ( en fait des variations d'effets, de durées d'attaques et de "release" et autres fantaisies pour une même sonorité ). En MIDI le terme "Standard" ne veut plus rien dire. Seules les soundfonts GM restent une valeur sûre pour s'y retrouver.

N.B. Petit rappel : Au départ le standard MIDI ne spécifie pas quel numéro ( de 0 à 127 ) correspond quelle sonorité d'instrument. La norme General MIDI a été une tentative de normalisation de ces sonorités. En informatique, elle a un certain succès, mais pas tellement en musique elle-même.

In reply to by Miré°

Bonjour Mire et merci pour toutes ces précisions.

J'au aussi lu aussi quelque part que le canal 10 pouvait parfois être dédié aux percussions… Pas bien normé tout ça…

Quelque chose me perturbe aussi à la lecture de vos dernières explications :

Vous évoquez à propos de votre test de gong que le paramétrage a été celui correspondant à : "Melodic Tom" (ce que je constate en observant votre pièce jointe)

Or, cet instrument n'apparait pas dans la soundfont par défaut dans MuseScore 3.5.2 lorsqu'on le cherche dans la liste par Edition > Instruments.

La plupart que l'on peut voir dans Polyphone si on ouvre une sauvegarde de la SoundFont par défaut sont en anglais, (J'ai ouvert une copie de MuseScore General.sf3 pour me faire une idée).

Ici "Mélodic Tom" n'existe pas… (donc même en anglais dans cette banque de sons, par défaut)

Cela veut-il dire aussi que les traductions des noms d'instruments et la soundfont chargée dans MuseScore… peuvent aussi pas mal perturber la compréhension du "Comment ça fonctionne" ?

Dans cet exemple (Avec en chargement dans le synthétiseur de la seule MuseScore General.sf3) : pas de "Melodic Tom" mais "Tom de concert et tom chinois"…

Melodic Tom = Tom de concert ?

Je pense que je vais laisser tomber. cela me dépasse et surtout il y a trop de zones obscures pour moi, , généralement je suis très pugnace mais là c'est trop le souk.

C'est bien dommage parce que cette idée de créer son propre son à partir d'un enregistrement audio, pouvait débloquer ma demande de "Gong Profond "

In reply to by PRS

C'est dommage d'abandonner si près du but.
Si ça peut aider, voici quelques soundfont que j'ai fabriqué en échantillonnant mes instruments. Je ne me souviens pas d'avoir eut beaucoup de problème à surmonter. Elles comportent quelques bugs mais fonctionnent assez bien.
http://jmi.ovh/DiatonicTab/soundfonts.html
Voulez-vous m'envoyer l'échantillon sonore que je regarde si j'arrive à en faire quelque chose ?

In reply to by Jean-Michel Bencetti

Merci pour votre soutien et pour le lien.

Je vais regarder tout ça (et comme j'ai des bretons dans la famille, dont une personne qui va se doter d'un Whistle) ça peut-être très sympa. La cabrette c'est iégalementnun instrument que j'aime bien.

En pièce jointe l'échantillon que j'ai utilisé au format .wav

Comme j'ai un ami qui possède un gong de taille plus que convenable, d'ici peu je pense avoir un son encore plus profond.

Attachment Size
Gong2b.wav_.zip 1.13 MB

In reply to by PRS

Re bonjour Jean-Michel ,

Petite précision pour que je comprenne bien.

Je voudrais tester votre soundfont Cabrette.

Que dois-je faire concrètement ?

1 / Je charge la soundfont dans le synthétiseur de MuseScore

2 / Je créé une partition vide où je souhaiterai qu'il n'y ait qu'un instrument La Cabrette ?

3 / Comme cet instrument n'apparait pas dans la liste des instruments. Comment faire ?

Merci pour ces précisions qui me serait fort utiles.

In reply to by PRS

Pour faire marcher la Cabrette :
- Après avoir mis la soundfont Cabrette dans le synthétiseur,
- Créer une partition avec n'importe quoi comme instrument, par exemple violon, y mettre n'importe quoi comme mélodie
- Aller dans le mélangeur et choisir "Cabrette" dans le menu déroulant "Son".
- Mettre des bouchons d'oreilles et le volume à fond, puis faire jouer la partition.

Enjoy :-)

In reply to by Jean-Michel Bencetti

Bonjour,

Voilà quelque chose qui ne l'avait pas été expliqué, ni que je n'avais vu dans les périples sur la Toile pour comprendre.

Donc, une fois créée la soundfont, le choix de l'instrument peut ne pas se faire par une sélection dans la liste des instruments mais par une attribution d'un son via Melangeur (table de mixage) pour n'importe quel instrument, donc autant choisir un instrument totalement inutilisé dans la partition pour le configurer ainsi.

Sacrée information pour moi. C'est certain que cette façon de faire même si elle n'est pas orthodoxe, peut régler mon problème au moins à l'écoute chez loi et à l'export d'un fichier audio.

Un énorme merci pour cette indication qui débloque.

Une dernière précision : dans cet exemple, lorsque tu charges Cabrette, est-ce que tu la fais figurer en tête de liste ? Parce que si en plus il y a aussi la soundfont par défaut, la mettre en tête de liste, occulte tous les autres instruments (me semble-t-il)

In reply to by PRS

Là, c'est un peu le bazar. Dans le synthétiseur, dès qu'on ajoute/retire une SoundFont, MuseScore semble choisir le son en fonction nu numéro d'ordre de l'instrument qui arrive dans le menu déroulant. Il est donc très (très très) fréquent que je retourne dans le Mélangeur pour remettre les sons adéquats. Cela ne me gêne pas trop car j'utilise moins MuseScore pour ses capacités à produire de la musique que pour ses aptitudes à l'édition musicale.

In reply to by Jean-Michel Bencetti

La partition de ce super morceau de "Gong Profond" est visible ici : https://musescore.com/jmib/espelette
On l'y entend avec les SoudFonts accordéon diatonique disponibles ici : http://jmi.ovh/DiatonicTab/soundfonts.html (un diato Castagnari pour la mélodie et un diato "Bernard Loffet" pour l'accompagnement)

Je trouve ça très chouette de pouvoir publier des partitions avec le rendu sonore qui va bien sur musescore.com.

In reply to by Jean-Michel Bencetti

Bonjour,

Oui c'est très sympa tous ces partages. C'est unique. J'aime beaucoup. J'ai beaucoup composé durant la vie pour toutes sortes de formation, y compris des arrangements pour orchestres symphoniques (joués en public lors de certains festivals) et là, je saisis tout ce que j'ai fait, pour le partage avec des ami.es et certains membres de la famille. Du coup j'ai de temps à autres, des retours du Japon ou des Etats-Unis et c'est assez sympa.

Je vais m'atteler avec une connaissance qui possède un gong digne de ce nom, à essayer de produire une soundfont DeepGong de meilleure facture que cet essai qui ne se voulait n'être qu'un test pour comprendre le process de création et d'utilisation sous MuseScore.

Merci encore pour l'aide.

In reply to by PRS

Bonjour !
MuseScore_general.sf3 est une soundfont GS et n'est pas à proprement parlé une référence question standard et la traduction des noms n'arrange rien effectivement.
Melodic tom fait référence à la définition de base de la norme GM en 1991 ( sous le n° 118 d'ailleurs car à l'origine la numération part de 1 ). Mais Steinberg ( Arranger/Cubase ), Passport ( Encore, Master-Track Pro ), Twelve tones ( Cakewalk/Sonar ), etc... ont, tout de suite, tous pris des libertés avec le standard.
La chose la plus sûre à dire est qu'au programme n°118 il y aura en banque 0 un Tom a hauteur déterminée, peu importe le nom attribué ( et surtout la sonorité qui ira du vrai Tom de qualité à la vieille lessiveuse rouillée et cabossée selon l'échantillon ). Certains vieux éditeurs/séquenceurs d'ailleurs ne s'embarrassaient pas des noms se contentant du n° d'ordre pour la sélection des sonorités sans garantir pour autant de mieux s'y retrouver.
On peut attribuer un échantillon par touche du clavier ( même plusieurs si le timbre change selon le jeu de l'exécutant et la nature de l'instrument ). Il est donc de bon ton que le "pitch" de l'échantillon corresponde à la note du clavier à laquelle il est attribué ( ce n'est pas absolu : Vienna, Viena, Polyphone transposent alors pour corriger la hauteur ). La conséquence est une soundfont souvent obèse... mais pas forcément de haute qualité.
En général un échantillon couvre plusieurs touches, chaque touche se voyant attribuer la bonne hauteur de note. La conséquence étant une soundfont svelte mais de qualité passable... ou médiocre.
Une banque de percussion est toujours numérotée 128 xxx ( xxx est l'ID du set ou kit de percussions ). Chaque touche du clavier a alors une sonorité propre ne correspondant pas forcément à un son musical de percussion ( bruit de frein, explosion, hélicoptère ).
Le canal 10 est généralement utilisé pour les percussions mais en fait on peut diriger les percussions sur n'importe quel canal ( Yamaha utilise les canaux 9 et 10 ). Le MIDI avant GM utilisait le canal 16.
Enfin il est parfaitement possible de produire une soundfont franc tireuse qui ne suit en rien les normes citées plus haut...
Tout ce qui précède pour dire en fin de compte que la création d'une soundfont est complexe mais pas compliquée, voir ce tutoriel ( pour Vienna mais les fonctionnalités sont les mêmes seul l'interface utilisateur change ) : https://www.zikinf.com/tutoriels/soundfonts/creer-soundfont-vienna.php

In reply to by PRS

bonjour Mire°,

J'ai bien regardé ce lien sur la création d'une soundfont sous Vienna (qui malheureusement ne fonctionne que sous Windows donc pas utilisable pour moi).

Mais je ne vois pas comment on peut attribuer une touche de clavier sous Polyphone, j'ai beau avoir ausculté tous les menus (ah cette interface, quasi illisibles où on ne peut changer la police de caractère (minuscules) par défaut !)

Qu'on puisse attribuer un identificateur pour un instrument (ici sur cette notion de presets (- Ensemble)) correspondant peu ou prou à une idée de norme… mais finalement à quoi ça sert, vu que tout cela c'est pour utiliser MuseScore (dans mon cas, et pour ceux qui nous lisent sur ce forum dédié à ce logiciel) et que finalement on ne voit pas (où ai-je encore raté quelque chose) l'instrument ainsi créé dans la liste des instruments du logiciel.

C'est là que ça coinçait chez moi.

Après l'astuce de Jean-Michel (voir plus haut) peut permettre de s'y retrouver encore que je n'ai pas encore testé cette astuce avec un ensemble d'instruments.

Désolé pour toutes ces questions sans doute un peu fastidieuses, mais j'aime bien comprendre.

Do you still have an unanswered question? Please log in first to post your question.