Ajouter les pulsations à une partition

• 25 mai 2016 - 10:13

Ce fil de discussion mentionne le besoin de pouvoir noter les pulsations dans une partition. Voici ci-dessous une synthèse de ce sujet, afin d'envisager une future demande de fonctionnalité :

C'est quoi "noter les pulsations" ?
C'est une habitude très répandue en matière de pédagogie musicale (formation musicale, solfège), utilisée par les enseignants, mais aussi les élèves et les musiciens amateurs ou non, surtout en France mais pas seulement.
Actuellement, aucun logiciel de notation ne propose cette fonctionnalité.

Il s'agit de dessiner un petit trait vertical souvent au-dessous (parfois au-dessus) d'un passage afin de visualiser comment les différents rythmes prennent place sur les temps.
En image, cela donne ça :

Rythme - pulsation.JPG

Le trait marque visuellement l'emplacement de la valeur de la pulsation. Par exemple, les cas les plus fréquents : dans une mesure à 4/4, la pulsation vaut une noire, à 2/2 la pulsation vaut une blanche, à 6/8 la pulsation vaut une noire pointée.

Essayons de formuler une règle générale :
Deux cas de figure : mesures simples et composées.
1/ Mesures simples (par ex. 3/4) : le trait prend la valeur du chiffre du bas dans l'indication de mesure (par ex. en 3/4, le trait vaut le "4" donc une noire)

2/ Mesures composées : trois cas de figure
a/ pulsation "décomposée" : c'est le cas de figure n°1 : le trait prend la valeur de chiffre du bas dans l'indication de mesure (par ex. 3/8 : on veut marquer toutes le croches). C'est le cas de figure où l'on dit que l'on décompose la mesure.
b/ Pulsation "habituelle" : le trait prend le triple de la valeur du chiffre du bas de l'indication de mesure. Par exemple en 6/8, le trait vaudra 3x"8" = 3x une croche soit une noire pointée.
c/ Mesure irrégulière : le trait prend des valeurs différentes : par exemple dans un 5/8 le trait peut valoir deux croches puis trois croches, ou l'inverse !

Je ne sais pas si j'ai pensé à tout. Certainement que ces règles sont à affiner, mais en voici les grandes lignes.

Comment mettre en œuvre cette fonctionnalité dans MuseScore ?
Au jour d'aujourd'hui, des bricolages sont possibles. Voir ce fil .
A priori, un plugin ne semble pas envisageable. L'idéal serait d'avoir une fonction dédiée, qui prendrait place dans le menu "Édition > Outils".
Cette fonction devrait pouvoir :
- Ajouter des pulsations à une sélection ou à défaut à la partition entière
- Ajouter des pulsations sous ou sur la musique
- Ajouter des pulsations qui tiennent compte de sa valeur (voir ci-dessus). Et c'est là que ça se complique ! On peut imaginer une boite de dialogue qui propose la valeur à assigner au trait de pulsation :
cas n°1 : la boite propose la valeur de l'indication de mesure
cas n°2 : la boite génère plusieurs propositions : la valeur de l'indication de mesure (a), 3x cette valeur (b), et une option pour grouper les valeurs d'une mesure irrégulière : 2+3 ou 3+2 ou 4+1, etc... un peu dans l'esprit de la fenêtre pour créer une indication de mesure, avec les ligatures au choix pour grouper comme on le souhaite).
- liste à poursuivre...


Comments

In reply to by ritmus

La pulsation, c’est une sorte de métronome qu’on a rendu visible par des petites barres verticales sous les notes, comme une ligne de paroles contenant uniquement de petits traits verticaux.

Comment je vois la fonction dans MuseScore :
• une nouvelle palette dans le menu avancé de l’affichage : Pulsation, et
• dans cette palette (ou dans le menu Édition), trois précisions : la VALEUR de la pulsation, sa RÉPARTITION visuelle et sa qualité SILENCIEUSE ou audible ;

VALEUR DE LA PULSATION
• La première référence (valeur par défaut) serait l’unité de temps de la mesure : Musescore fait apparaître une petite barre verticale sous chaque temps (cette fonction dépend du chiffre de mesure qu’on a indiqué (précisions ci-dessous));
• On voudrait pouvoir « diminuer » la valeur de la pulsation à la première division du temps, puis à la seconde (exemple : première division = si le temps est une noire, créer une pulsation toutes les croches ; si le temps est une noire pointée, une pulsation toutes les croches aussi ; deuxième division = une pulsation toutes les double-croches) ;
• On voudrait pouvoir augmenter la valeur de la pulsation à la valeur supérieure au temps, et à sa valeur encore supérieure (si le temps est une noire, visualiser une pulsation en blanches puis en rondes ; si le temps est une noire pointée, placer des pulsations toutes les blanches pointées puis toutes les rondes pointées si la mesure le permet);
• On voudrait pouvoir la régler à la mesure (une pulsation au début de chaque mesure) ;
• On voudrait pouvoir la régler manuellement pour les mesures asymétriques (voir plus bas).

RÉPARTITION VISUELLE
• Visuellement, on voudrait pouvoir choisir entre deux façons de la répartir :
- la pulsation est placée sous les notes de la partition, donc est espacée irrégulièrement (exemple : Exemple pulsation visuellement irrégulière.jpg );
- la pulsation est espacée régulièrement, et dans ce cas ce sont les notes de la partition qui doivent s’adapter (et la partition prend en général plus de place) - (voir le bel exemple dans la réponse précédente de ritmus)

AUDIO
• On voudrait pouvoir la rendre audible, comme un métronome
- Par défaut, la pulsation est silencieuse
- Quand on la rend audible, par défaut on a le même son partout (par exemple un woodblock)
- Dans le mode « audible », on voudrait pouvoir attribuer aux pulsations deux sons différents : le premier son (de chaque mesure ou temps) est différent de tous les suivants (Exemple « Tic/tac/tac » pour une mesure à trois temps)

VALEUR DE LA PULSATION : PRÉCISIONS
• Dans les mesures binaires, le temps est représenté par la note inférieure du chiffre de mesure (en 2/4, 3/4, 4/4, 2/8, 3/8, 4/8, 2/2, 3/2, 4/2 pour les plus usitées) ; ces temps se divisent en deux valeurs plus petites ;
• dans les mesures ternaires, le chiffre inférieur indique la note qui vaut le tiers du temps. Dans ces mesures, le temps est donc une valeur pointée (noire pointée en 6/8, 9/8 et 12/8 ; blanche pointée en 6/4, 9/4 etc.) ; sa première division est en trois (une noire pointée vaut trois croches) mais sa deuxième division revient à deux (une croche se divise en deux double-croches)
• dans les autres mesures, celles qui sont asymétriques et plus rares, on veut pouvoir choisir la configuration de la mesure c'est-à-dire : indiquer dans une mesure type, au moyen de figures de notes, la séquence à répéter à chaque mesure (exemple : en 5/8 une noire + une noire pointée, ou en 8/8 deux noires pointées+une noire).
Pour pouvoir s’adapter aux musiques dont la pulsation est asymétrique ET différente à chaque mesure (exemple : un 5/4 dont les deux temps sont répartis parfois en noire+noire pointée et parfois en noire pointée+noire), on voudrait que cette fonction soit disponible mesure par mesure : ouvrir une fenêtre qui permet d’indiquer le type de rythme qu’on veut dans cette mesure.

Précisions :

Le plus important est la définition de la valeur de la pulsation : le temps et sa première division sont indispensables.
L'entendre est bien aussi (très pédagogique) mais l'utilisation de la pulsation à deux sons est moins importante.
Sa répartition est importante pour les débutants, mais moins ensuite.

Meanwhile the implantation of this functionality in MuseScore, the easiest way to me is to export to a SVG file, then to edit this vector image thanks the freeware Inkscape for example. It's very easy to draw a vertical line under each pulsation.

Fichier attaché Taille
Solfege rythmique 1-1.svg 331.04 KB

In reply to by michel.futtersack

Ajouter une image pour chaque pulsation? C'est beaucoup de manipulations.

Je ne retrouve plus le fil, mais j'avais signalé cette manière de faire, à savoir:

  • Utiliser la commande de saisie des symboles d'accords (Ctlr + K)
  • Taper "Cltr + Alt" ou "Alt Gr" (l'équivalent sous Windows) + le "6" du clavier alphanumérique: vous obtenez un slash droit
    Et vous continuez ainsi en naviguant facilement temps par temps.

Et si vous préférez un affichage sous la portée, on peut tout sélectionner et modifier le décalage vertical dans l'Inspecteur.

Ce qui donne, par exemple
(et si l'on fait jouer le métronome en plus, on y est totalement!) : slashs.mscz

In reply to by Ramaya

J'acquiesce! Et en plus - oubli de tout à l'heure -, des dizaines et plus d'images qui se baladent sur une partition, c'est le risque assuré d'un accident d'un parcours si la mise en page n'est pas calée, verrouillée définitivement!

Revenons à votre question: pour sélectionner tous les slashs, ou tous les accords ou autres? Eh bien, on fait comme d'habitude : clic-droit sur un slash -> sélection -> tous les éléments similaires (et donc ensuite, direction Inspecteur)

Si cette pratique est courante (avec la création d'un modèle par exemple), on préfèrera aller dans: Style -> Texte -> Symbole d'accord -> modifier le décalage vertical.

Dernière chose, pour naviguer, on utilisera le raccourci ";" qui permet d'avancer temps par temps. Et on peut vraiment aller très vite: il suffit de prendre la bonne technique : main gauche pour saisir le slash avec Alt Gr + 6, et main droite pour naviguer avec ";"
Et ça défile...

In reply to by cadiz1

OK, j'acquiesce aussi. ma solution avec l'éditeur d'images vectorielles est trop compliquée.

Plutôt que d'utiliser le sélectionneur d'accord, je préfère sélectionner une note, puis le sélectionneur de paroles (Ctrl-L) pour avoir le slash sous la portée.
mais comment faire si la pulsation ne se situe pas sous une note ?

In reply to by michel.futtersack

"OK, j'acquiesce aussi"
A la bonne heure!

"je préfère sélectionner une note, puis le sélectionneur de paroles (Ctrl-L) pour avoir le slash sous la portée.
mais comment faire si la pulsation ne se situe pas sous une note ?"

Eh bien, justement, c'est tout l'intérêt d'opter pour la commande des symboles d'accords (Ctrl + K). Qui permet d'utiliser le raccourci du point-virgule ";" et de naviguer temps après temps.
Exemple typique: une noire pointée- croche: ce raccourci va vous permettre de rentrer le slash sur le deuxième temps.

Et pour la préférence du slash sous la portée: comme dit également précédemment, il suffit d'aller faire un réglage (une bonne fois pour toutes si vous conservez le fichier comme modèle) dans Style -> Texte -> Symbole d'accord.
J'ai aménagé ainsi le précédent fichier pour utiliser Ctlr + K (avec un décalage vertical à +11): slashs1.mscz

Si vous utilisez la techique décrite plus haut (une main pour saisir le slash, l'autre pour la navigation avec le point virgule), et après un petit entraînement, franchement, vous m'en direz des nouvelles!

Pour ma part, après ces tests, désormais, rien de plus aisé. Et je fonce à des allures vertigineuses!! ;-)

Do you still have an unanswered question? Please log in first to post your question.