Placement automatique

• 30 mars 2019 - 13:26

Bonjour, Mon problème c'est le placement auto des doigtés guitare. Il faut le décocher pour chaque doigté ?
Peut-être Cadiz1 a une astuce pour çà? C'est à dire le décocher définitivement pour les doigtés?
Merci


Comments

Bonjour,
Il n'y a pas de "bouton caché" pour tout désactiver d'un coup. Ces doigtés (selon la série dans la palette, double série de chiffres, ou série de lettres) se placent différemment par défaut.
On peut les déplacer dans une certaine mesure avec les flèches de direction, et si besoin les faire basculer au-dessous ou au-dessus de la portée avec la touche "X", ou via l'Inspecteur
Ceux de la main gauche - deuxième série de chiffres - peuvent se déplacer, à l'intérieur de la portée, eux.
Leur emplacement ne convient pas?
On peut encore créer un style personnel, via Style/Style de text/Utilisateur1 etc.

Tout cela reste très général, le mieux sera de joindre une partition ou un extrait, et d'expliquer ce qui gêne/gênerait ?

En réponse à par cosmos7

Ce n'est pas la bonne solution, bien entendu, de vouloir tout décocher. Il faut probablement réapprendre à saisir les doigtés autrement - en attendant l'éventuelle arrivée d'une fonction permettant de repasser en pilotage entièrement manuel.
Pouvez-vous joindre un exemple (une sélection de quelques mesures, avec les doigtés saisis "par défaut") et dire là où vous souhaiteriez qu'ils soient - avec une image, par exemple, celle de la mesure ou de ces mesures où vous avez modifié l'emplacement des doigtés.
On peut probablement arranger cela avec la création d'un style, ou plus, comme dit tout à l'heure.

En réponse à par cosmos7

Si, les doigtés de main gauche (1,2,3 et.) - c'est la deuxième série de chiffres dans la palette, la première se comporte différemement - se placent par défaut dans la portée, près des têtes de notes à gauche.

Si on veut la même chose pour la main droite (p, i,m etc), on crée un style.

Menu Format -> Style -> Styles de texte -> Utiliseur 1 (que l'on renommera disons "doigté personnel") avec les réglages voulus: même taille de police, 8,00, et avec les décalages X/Y souhaités: disons -1,00 et + 0,50 (plus ou moins au hasard, j'ai essayé rapidement) -> Ok

Ensuite, on saisit les doigtés comme d'habitude. Une fois terminé, on les sélectionne: clic-droit -> Sélection/Plus/Sous-type, main gauche.
Puis dans l'Inspecteur, on ouvre la liste déroulante du Style, et on clique sur celui que l'on vient de créer. Bingo, ils se placent tous là où l'on avait voulu. Et leur placement peut ensuite être peaufiné à volonté sans rien désactiver.

NB: au lieu de créer un nouveau style, on peut bien entendu modifier les réglages du "défaut". A voir si l'on veut "basculer" de l'un à l'autre de temps à autre, ou pas.

En réponse à par cadiz1

Oups, je viens juste de voir votre message (image) une fois ma réponse envoyée.
Donc, comme dit juste au-dessus, il faut choisir la "2ème série" de chiffres dans la palette, celle qui se trouve après la série de lettres (et pas la première série de chiffres)
fingering.jpg

En réponse à par cosmos7

Au demeurant, le comportement par défaut des deux séries de chiffres (la première plutôt orientée pour piano, et instruments mélodiques, et l'autre pour guitare) n'a pas fondamentalement changé par rapport à la version 2.
Idem pour les numéros de cordes qui se plaçaient au-dessus de la portée.

Et pour la main droite (les lettres), disons que c'est un choix éditorial. Il y a eu un relatif consensus sur ce point, de manière à ce que les doigtés des deux mains ne se montent pas trop sur les pieds à l'intérieur de la portée, déjà fort occupée pour une partition de guitare.
Et aussi parce MuseScore se réfère à l'ouvrage d'Elaine Gould (Behind Bars) où ces doigtés de main droite sont placés au-dessus (dans un exemple d'une suite de Bach aux éditions Faber)
De toute façon, il est impossible de contenter tout le monde. Chaque guitariste a sa petite idée sur la meilleure manière (la sienne) de placer les doigtés.
Vous préférez avoir les doigtés à l'intérieur des portées. Il y a en d'autres qui ne veulent même pas à entendre parler, et préfèrent (préfèreraient) que tout soit strictement aligné au-dessus de la portée, sur une ligne droite 'imaginaire'.
La création de style personnalisé permet de passer outre le "défaut".
Alternativement aussi (oublié tout à l'heure): au lieu de désactiver dans l'Inspecteur chaque doigté individuellement, on peut le faire par lots ou par sélection d'une mesure ou d'un certain passage.

En réponse à par cadiz1

Oui chacun a ses habitudes. Sur sibelius on les met où on veut sans problème.
C'est justement parce qu'une partition de guitare peut être chargée de plusieurs voix que le doigté est préférable à côté de la note, à mon avis.
On peut aussi copier le doigté déjà désélectionné et placé au bon endroit et le coller sur d'autres notes.
Merci

En réponse à par cosmos7

Par curiosité, c'est quoi le "défaut" de Sibelius.
En d'autres mots: sans aucune intervention ultérieure, à quel endroit précis les doigtés main droite/ main gauche (s'il y a une telle distinction dans ce programme?) se placent-ils dès leur saisie?

EDIT: et pour les "avis", comme dit, c'est personnel par définition. Et l'on trouvera moult exemples différents dans les partitions publiées.
Celui-ci par exemple (c'est l'exemple donné par Gould, dont je parlais hier: c'est le "style" par défaut de la version3.)

bach.jpg

Et celui-ci, autre exemple, qui s'en écarte résolument (une pièce de Dowland, "Dr Case's Pavan" chez Berben/ arrgt. John Duarte). Presque tous les doigtés main gauche sont hors de la portée - et pourtant la mise en page, large, permettrait de faire différemment.

cases pavan.jpg

En réponse à par cadiz1

Dans sibelius les doigtés se placent automatiquement au dessus de la note mais on peut ensuite le mettre où l'on veut. On peut aussi le changer de note car il n'est pas attaché à la note mais à la porté.
Mon doigté préféré est celui de l'allemande.
Dans Dowland, en lecture c'est plus difficile de voir le doigté simultanément.

En réponse à par cosmos7

Autre astuce: puisque la deuxième série de chiffres (LH fingering) se place par défaut à l'intérieur de la portée - à gauche des têtes de notes -, on peut en tirer profit.
A partir d'un chiffre main gauche, ex. 1 -> on l'édite pour "p". Et ainsi de suite pour i, m, a. Ceci fait, on installe cette "nouvelle" série de doigtés main droite dans la palette pour réutilisation.

La limite, évidemment: si l'on place sur la même note sans rien faire d'autre (avec cette astuce) un doigté main gauche et main droite, les deux doigtés entreront en collision.
Mais il est aisé par la suite de sélectionner tel type de doigté par "sélection/plus" et de modifier le décalage (ou simplement lors de la saisie, lorsque le doigté est en surbrillance, de modifier le décalage vite fait bien fait avec les flèches de direction)

EDIT: sachant en outre qu'une fonctionnalité est en attente permettant de désactiver le placement automatique sans passer par l'Inspecteur. Ex: je saisis le doigté "i": actuellement, il résiste et ne veut pas venir se placer à l'intérieur de la portée.
Un simple raccourci (sélection -> touche Alt + glisser) permettra/permettrait cela.

En réponse à par cosmos7

Oui, aussi. Pour ma part, je préfère conserver le placement automatique (celui "détourné" de la série de chiffres LH fingering). Car il permet de créer automatiquement de l'espace, exemple, entre une barre de mesure initiale et la première note, où cela bouchonne quasiment tout le temps.
Sauf si, avant cela, on a ajouté cet espace dans les réglages de la partition, dans un "modèle". Bref, il y a des solutions diverses et variées. A chacun de voir ce qui lui correspond au mieux.
Et en attendant donc le raccourci Alt qui désactive ce placement automatique de l'élément.

Do you still have an unanswered question? Please log in first to post your question.