notes liées

• 7 Févr. 2020 - 19:56

Bonsoir
Pourquoi, lorsque 2 notes sont liées par un trait de liaison, la 2ème note est toujours jouée, alors qu'on ne devrait pas l'entendre?
Merci de l'aide


Commentaires

Bonjour,
Vous confondez liaison de phrasé (raccourci "S" ou premier symbole de la palette Lignes) et liaison de prolongation (ce que vous devriez utiliser dans le cas évoqué), qui s'obtient avec le raccourci "+", ou via la barre d'outils, le symbole des deux noires liées. Aussi: https://musescore.org/fr/node/246231

En réponse à par cadiz1

Le problème, avec les symboles de phrasé, c'est qu'ils ne sont pas tous pris en compte par le synthétiseur. Ainsi, Dans les trois lignes de l'exemple ci dessous, les deux premières lignes donneront exactement le même résultat (avec ou sans liaison de phrasé) et la troisième ligne prendra en compte le piqué.

Fichier attaché Taille
Capture.JPG 28.74 KB

En réponse à par MichelCome

Les liaisons de phasé ne sont effectivement pas prises en compte puisque rien n'a été implémenté dans ce sens. L'effet attendu est certainement différent selon le type d'instrument et requiert des contrôleurs MIDI non encore ( ? ) présents dans le code de MuseScore.

En réponse à par Miré°

Merci pour cette réponse bien documentée. Les liaisons de phrasé sont indispensables pour imiter certains instruments à vent ou à cordes frottées. Les synthétiseurs à table d'ondes sont conçus sur le modèle du piano. Delay, Attack, Hold, Sustain, release. ça modélise bien le mécanisme des touches de piano. ça peut être étendu aux guitares et autres instruments à cordes pincées. Mais on ne peut pas rendre les effets d'un archet sur un violon avec ce principe. C'est sans doute pour ça que le rendu du violon est généralement médiocre dans la musique MIDI, même avec de bonnes soundfonts. Y a-t-il des travaux de prévu pour améliorer cela ?

En réponse à par MichelCome

J'ai bien vu cette question soulevée sur les forums anglais et français mais sans qu'il y ait eu requête en fonctionnalité ( ou alors ça m'a échappé ). De toutes façons il faut d'abord implémenter les contrôleurs MIDI n° 5 ( portamento time ), 65 ( portamento ), 84 ( portamento control ), 66 ( sustenuto ), 64 et 66 ( hold 1 et 2 ) et surtout le 1 ( modulation ) pour espérer rendre les instruments et surtout les cordes un peu plus réalistes comme on peut le faire avec des séquenceurs performants ( Cubase, Sonar/Cakewalk pour ne citer qu'eux ). Je pense que ce n'est pas pour tout de suite...

En réponse à par Miré°

Encore merci pour ces précisions. Si je comprend bien, ce n'est pas seulement une question de synthétiseur, c'est d'abord une question de prise en charge des contrôleurs midi par Musescore. On ne peut donc pas se dépanner en faisant une exportation midi pour s'en servir sur un autre logiciel. Quel dommage !

En réponse à par MichelCome

Quand je parle de la prise en charge des contrôleurs MIDI dans le code de MuseScore, c'est une simplification de langage car le synthétiseur de MuseScore est "embarqué" et c'est lui qui ne traite que certains contrôleurs. L'interface graphique de MuseScore n'a donc aucune raison de donner accès aux absents..
Et exporter en MusicXML dans un autre éditeur capable, lui, de les traiter serait un peu loufoque autant y saisir les partitions directement.

En réponse à par Miré°

Dans un premier temps, on pourrait demander que l'interface prenne en charge tous les controleurs midi lors d'une exportation, en attendant que le synthétiseur embarqué se mette à niveau plus tard. Musescore est le meilleur logiciel que je connaisse pour écrire de la musique. Ce serait dommage de s'en passer. Après exportation dans un format standard, on pourrait masteriser avec un autre outil dont l'interface est moins ergonomique mais dont le synthétiseur est plus abouti.
Je ne connais pas assez le code de Musescore pour faire des propositions constructives. Mais la solution la plus judicieuse ne serait elle pas de confier la synthèse à un logiciel externe plutôt qu'un synthétiseur embarqué ?

En réponse à par MichelCome

Il n'est pas interdit, je crois ( je n'ai jamais essayé ) de détourner la sortie MIDi vers un clavier ou expander externe. Et il est vrai qu'à ce moment la possibilité de vraiment exploiter les possibilités de ce dernier serait une bonne chose mais... il faut se rappeler que le but premier de MuseScore est une partition imprimée et les développeurs privilégient le rendu éditorial avant le rendu sonore ( il m'a fallu, par exemple, plusieurs années de palabre avec Lasconic en mettant en avant l'aspect pédagogique de MuseScore pour que les reprises soient enfin correctement exécutées ). Pour accélérer l'avancement il ne faut pas hésiter à faire des requêtes en fonctionnalité et surtout qu'une personne juge qu'il est temps de prendre en charge le développement de celle-ci.

Do you still have an unanswered question? Please log in first to post your question.