Mettez du fluo dans vos partitions avec la palette Stabilo

• 2 Nov. 2019 - 14:46

Surlignez tout ce que vous voulez dans votre partition Musescore avec cette palette aux couleurs des célèbres Stabilo fluos !

Une fois la palette ajoutée à votre logiciel, faites glisser une couleur dans votre partition, redimensionnez et positionnez à votre guise et c'est tout ! Vous surlignez facilement n'importe quelle partie de votre partition, comme un trait de fluo !
©StabiloPalette_Preview_2.png

Voici un outil pratique pour toute personne qui souhaite annoter, analyser, mettre en évidence ou colorer une partition.

Démonstration vidéo ici : https://www.youtube.com/watch?v=6AysI1VbS68

Téléchargement libre et gratuit ici : https://github.com/skuntzmann/Stabilo_Palette


Commentaires

Bonjour Sylvain,
Ca ne fonctionne pas ici (3.3, Windows10). La palette ne montre que des petits points, et ce n'est pas plus brillant une fois glissé sur la partition.

stabilo.jpg

En réponse à par gpn

Merci pour vos retours. J'attendais la sortie de cette dernière version avec les palettes revisitées pour présenter celle-ci, mais c'est un peu plus compliqué que prévu. Nous avons plusieurs bugs rapportés, notamment ceux-ci :
https://musescore.org/en/node/296435
https://musescore.org/en/node/296463
https://musescore.org/en/node/296082
https://musescore.org/en/node/292606

Donc, visiblement, malgré mes différents tests, certaines configurations posent encore problème, et pas facile d'en déterminer la cause précise : problème de palette personnalisée ou problème d'image attachée à la partition, ou...

Sur ma machine principale (OS: Ubuntu 19.04, Arch.: x86_64, MuseScore version (64-bit): 3.3.0., revision: 4761df6), cela fonctionne *uniquement si j'attache la couleur à un cadre (si je l'attache à une mesure, la couleur ne sera pas sauvegardée).

Affaire à suivre donc, en fonction de la résolution de ces différentes issues, j'ai bon espoir que tous les utilisateurs puissent s'en servir au plus vite.

N'hésitez pas à m'indiquer vos retours, comme vous l'avez fait, c'est précieux.
Merci pour votre intérêt.

En réponse à par cadiz1

Je l'ai recréée à partir de la dernière version : MuseScore version (64-bit): 3.3.0., revision: 4761df6

D'ailleurs, cette palette personnalisée fait appel à des fichiers png. Ceux-ci sont accessibles localement sur ma machine, mais le fichier mpal embarque-t-il ces fichiers ? J'ai un doute... Si non, cela expliquerait pourquoi vous avez des points à la place des couleurs.

En réponse à par cadiz1

Ce plugin qui semble compliqué à mettre en oeuvre peut être remplacé par une ligne ( une bête ligne ) dont on règle l'épaisseur et la couleur voulue et en la rendant transparente en réglant le canal Alpha ( 0 = transparence totale et 255 = opacité totale ). Je procédais ainsi avec les 1ère moutures de 2.0. Comme toujours MuseScore possède des possibilités intrinsèques et tout le monde cherche des solutions extérieures.
 
Surlignages.png
Surlignages.mscz
 
De plus on peut également les conserver en tant quéléments dans une palette ( personnalisée ou non avec 3.3 ) ce qui rend très simple l'usage et surtout n'alourdit pas la partition ( les images même .png "gonflent" celle-ci question kilo voire méga octets ).

En réponse à par Miré°

Très intéressant ! Mais je n'arrive pas à surligner un texte avec ces lignes colorées et épaissies. Elles semblent entièrement liées aux mesures. Je me trompe ?
C'est vrai qu'il faut faire attention avec les .png à ne pas grossir démesurément le poids de la partition.
C'est pour cela , d'ailleurs que je pars d'image jpeg à faible résolution : 8ko maxi par barre colorée

En réponse à par Papibois

@Papibois : celles présentes sur mon exemple sont liées aux mesures ( mais peuvent être déplacer ) rien n'empêche de les lier aux notes où bien aux silences.
Pour surligner un texte la technique est comprise dans les propriétés du texte : "le cadre" dont on fixe le contour à 0 et dont on colore l'arrière plan en le rendant, si nécessaire plus ou moins transparent avec le canal alpha pas besoin de vignette.
@Skunt : la vignette de couleur est peut-être légère mais l'expérience car je pratique ( pratiquais ) beaucoup l'ajout d'éléments graphiques dans mes partitions, soit pour l'esthétique, soit pour pallier à une fonctionnalité absente ou encore incomplète et, même légères, ces images ralentissent la marche de MuseScore ( réouverture de session et même pour la mise en ligne ).

Ceci dit je n'ai rien contre les plugins mais j'ai déjà fait remarquer que beaucoup de demandes de fonctionnalité et leur réalisations font doublons avec une fonctionnalité peu documentée ( voire pas du tout ) et donc souvent méconnue.

En réponse à par Papibois

Exactement. La palette n'est là que pour stocker les couleurs dans l'interface du logiciel, ce qui est plus pratique que d'aller ouvir un dossier, naviguer dans l'arborescence et faire glisser dans la fenêtre de Musescore. Mais le principe est le même.

En réponse à par skunt

Oui j'en conviens. D'autant plus que je vois dans la démo que la palette Stabilo paramètre par défaut la position dans la pile à 1 (arrière-plan) et décoche "Conserver le rapport largeur/hauteur".
Alors que, moi, je suis obligé de faire ces manips à chaque surlignage.

Ingénieux ! j'ai fait qq essais, ça fonctionne pas mal, sauf que certains objets (cercles) ne sont pas affichés dans la palette (voir image jointe). Je ne vois pas bien non plus où sont stockés les fichiers .mpal dans le répertoire de Musescore, il semble que certaines palettes personnalisées soient sauvegardées dans le répertoire des partitions qui étaient en mode édition lors de leur création. J'en ai quelques unes aussi (timesig, keysig) dans le répertoire AppData/Loal/Musescore. Les autres me semblent introuvables, possiblement contenues dans un fichier .DLL ou .XML ... mystère ! J'ai placé Stabilo dans le "Program Files"/Musescore3, ça semble fonctionner.

Fichier attaché Taille
Stabilo.jpg 47.06 KB

En réponse à par Jean-Marc Blondin

MuseScore par défaut, à son installation, crée un dossier "Workspace" dans le dossier "utilisateur" ( chemin d'accès en fonction de l'OS ). Par défaut un "De base" et un "Avancé" y sont présent et proposent selon le cas une liste plus ou moins complète des palettes issues de la palette principale. Donc ne pas chercher un dossier spécifique aux *.mpal.
Quand vous ouvrez une palette personnalisée, elle s'intègre à votre workspace personnalisé ou aux workspaces existant mais ne crée pas pour autant un fichier mpal, il faut pour cela sauvegarder cette palette, qui devient alors un fichier mpal que vous devez placer dans un dossier de votre choix créé pour la circonstance.

En réponse à par Miré°

Merci pour ces infos, j'ai bien repéré l'endroit. Les fichiers présents semblent être des "containers" qui ne peuvent être édités directement. Me suis amusé avec votre technique d'insertion d'une image (... avant d'avoir vu votre vidéo ..!! ) c'est une technique qui fonctionne bien et simple d'utilisation; il serait intéressant d'intégrer ces .png ( à l'origine celui que j'ai créé fait 24 x 36 pixels et peut être redimensionné dans MS) donc, vraiment pas lourd comme objet à intégrer... si vous avez un truc, suis preneur.. Merci encore !

En réponse à par Jean-Marc Blondin

Bonjour,

Merci pour votre intérêt manifesté pour ces astuces de palettes et pour ce retour d'expérience.

Un fichier .mpal est en effet un conteneur. Vous pouvez le décompresser et vous en verrez le contenu :
- un dossier META-INF contenant le fichier container.xml (la structure de l'archive),
- un dossier Pictures : les fichiers png utilisés dans la palette,
- un fichier palette.xml contenant le descriptif de la palette.

Le chemin où se trouve stockée la palette est automatiquement indiqué dans ce dernier fichier : balise < linkPath >

La méthode de cette palette Stabilo n'est ni plus ni moins l'insertion d'un png dans la partition, mais avec les png stockés dans une palette accessibles donc depuis le logiciel, ceci n'étant qu'une manière de faire parmi les autres mentionnées ci-dessus. L'intérêt c'est que divers réglages du png sont définis dans la palette, ce qui permet de gagner du temps :
- placement automatique désactivé
- ordre = 0 donc palette placée en-dessous des objets de la partition
- ratio déverrouillé

En réponse à par skunt

Merci pour ces explications, J'ai finalement trouvé un peu de temps pour bidouiller votre recette et j'ai trouvé la caverne d'Ali Baba ! Vais sûrement tenter quelques expériences pour maîtriser le truc bien que le codage XML ne soit pas ma tasse de thé !

Suis un peu intrigué par le fait que votre fichier (container) comporte 18 fichiers images (PNG) alors que dans la palette je n'en vois que 11, une douzième que j'ai inséré moi-même en mode "drag & drop" dans la palette. Pourtant, toutes les images présentes s'affichent bien dans un éditeur d'image (Irfan View par exemple)... j'ai bien vérifié les noms de fichiers contenus dans "Pictures" et ceux du fichiers xml - tout semble correct !! ?? - voir l'image insérée de l'affichage que j'obtiens dans la palette Musescore.

Fichier attaché Taille
Stabilo.jpg 24.6 KB

En réponse à par Jean-Marc Blondin

J'ai trouvé la mouche et elle est dans le fichier C:\Utilisateurs...id..\AppData\Local\MuseScore\Musescore3\workspaces. Dans ce répertoire je retrouve le fichier compressé Advanced edited.workspace qui contient un fichier "container.xml" où je ne retrouve que les 12 PNG. J'ai tenté quelques manips pour remplacer ces fichiers, ça a fait planté MuseScore... je manques de connaissances pour attacher tout ça ! Au début de cette chaîne d'événements, il y a je crois un problème de mise en place de la palette Stabilo lors de son importation puisqu'au final le container est tronqué ?? !! ?? !! ?? je sais pas, semble que sur mon PC ça donne ce résultat. Je mets ça sur la glace pour l'instant.

En réponse à par Jean-Marc Blondin

Bonjour,

Merci pour ce retour d'expérience. En fait, ouvrir, éditer et observer tous ces fichiers est très bien car cela permet une meilleure compréhension de ce qui se passe (le xml est descriptif), mais en temps normal, cela n'est pas nécessaire. En effet, ces fichiers (hormis les png) sont créés par MuseScore lorsque l'on perosnnalise ou créé une nouvelle palette. Pour cette palette Stabilo, je l'ai créée à partir de l'interface de MuseScore, comme n'importe quel utilisateur. C'était d'ailleurs juste après la refonte des palettes, et je pense qu'elle a "bénéficié" des quelques bugs de jeunesse de cette nouvelle formule de palette.
Je ne l'ai pas encore fait par manque de temps, mais je vais me replonger dedans également, quitte à repartir de zéro avec la version actuelle de MuseScore pour repartir sur une base saine, car j'ai l'impression que cette palette embarque quelques anomalies tout de même, même si sur mes différentes machines et configurations, elle fonctionne, force est de constater que son export vers d'autres machines n'est pas si évident.
Bravo et merci Jean-Marc pour cette exploration, on va bien finir par y arriver !

Do you still have an unanswered question? Please log in first to post your question.